Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Centre Corfou

 

 

 

Les entrepôts de sel vénitiens du XVIe siècle abritent un centre d'éducation à l’environnement cognitif moderne

Les anciens entrepôts de sel de Lefkimi, à Corfou, abritent l'un des centres d'éducation à l'environnement les plus intéressants et les plus originaux de Grèce. 

Le Centre d'éducation à l’environnement de Corfou a ouvert ses portes au public en 1999, après que le gouvernement local ait obtenu des fonds alloués dans le cadre du programme européen Interreg lui permettant de rénover les entrepôts de sel vénitiens du XVIe siècle situés dans les salines de Lefkimi, une zone de 105 hectares. 

À l'époque où le sel était encore extrait dans les salines, tout un ensemble de bâtiments se dressait dans la région. Il comprenait deux entrepôts de sel, un plancher de séchage où les travailleurs empilaient le sel, un poste d’observation à partir duquel les gardes surveillaient les déplacements sur le site de production, un local pour les machines, un hangar à pompes et un bâtiment administratif, dont les vestiges sont encore debout aujourd'hui. 

Le sel était extrait à Corfou depuis l'Antiquité, procurant à ses habitants et à ses conquérants un avantage économique considérable. Il semble que les habitants de Corfou étaient actifs dans la production et le commerce du sel à toutes les époques de l’histoire de l’île, les écrits les plus anciens remontant à la période des Angevins (1274-1386). Des recherches historiques ont montré que les salines de Lefkimi ont commencé à être exploitées pendant la seconde domination vénitienne (1386-1797), à une époque où le sel était appelé "or blanc".  Les revenus de la culture du sel étaient en fait si lucratifs que les dirigeants locaux échangeaient de l'or blanc pour couvrir les besoins de Corfou en blé, ou collectaient des fonds pour réaliser des fortifications et d'autres types de travaux publics. 

En 1630, les salines de Lefkimi étaient considérées comme les plus productives de Corfou, avec 21 tonnes de sel. Les marais salants ont continué à être cultivés pendant très longtemps, puis en 1988, la toute nouvelle agence nationale du sel a décidé de mettre fin à l'extraction du sel dans la région.

Le centre d'éducation à l’environnement à Corfou a entrepris de préserver la mémoire des salines de Lefkimi.

 

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 09 janvier 2019