Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

L. Kretsos 104.9

 

 

L. Kretsos: la Grèce peut devenir un acteur régional puissant de l'industrie audiovisuelle

21 novembre 2018

"Nous sommes sur une très bonne voie et la Grèce pourra très vite devenir un acteur régional puissant dans le secteur de l'audiovisuel", a déclaré le Secrétaire d’Etat de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l'Information, Lefteris Kretsos, à la radio de l'Agence de Presse athénienne-macédonienne, "Agence 104.9 FM", à l'occasion de la Journée mondiale de la télévision.  

 "La Grèce ne fait pas encore partie des pays européens développés télévisuellement, comme en témoigne le fait que nos 22 universités implantées dans le pays ne proposent pas de cours de haut niveau spécialisés dans la télévision malheureusement, nous n'exportons pas de produits télévisés, à quelques exceptions près pour confirmer la règle, et la Grèce ne participe pas à des coproductions télévisées et à des programmes internationaux comme les autres pays", a souligné le Secrétaire d’Etat. Cependant, il a convenu que "tout cela peut changer, car dans le même temps, nous avons réalisé d’importants progrès, nous avons du personnel d’encadrement bien formé, commercialement parlant nous n’avons rien à envier aux autres pays".  

Dans ce contexte, il a déclaré que "nous sommes dans une mobilité optimiste dans le secteur de l'industrie audiovisuelle, mais cela doit continuer, il n'y a pas de place pour la complaisance" et "un effort intense est fourni et nous aurons en 2019 des nouvelles très importantes dans ce domaine".  

"La Grèce est un pays qui n'avait jusqu’à présent aucune incitation de subvention pour la production audiovisuelle. Actuellement il propose une incitation de 35%, qui n’est pas "plafonnée" et est dotée de plusieurs millions, en dépôt à la Banque de Grèce et sont disponibles pour les producteurs et les investisseurs dans le secteur du divertissement. Nous avons donc déjà avancé dans ce domaine. Il est très probable que nous proposions aussi des incitations fiscales et la Grèce serait le seul pays d'Europe à accorder des incitations fiscales pour la production et une subvention pour les coûts. Entre autres, ont été intégrées à la loi sur le développement des initiatives d’investissement pour tout ce qui est lié à la construction de studios, de sound stages, de grands plateaux de cinéma... La procédure de recrutement d’un conseiller technique est en cours pour les bureaux des films (bureaux locaux d’aide aux productions audiovisuelles), qui seront implantés dans toutes les régions et sept grandes villes du pays. En ce moment, le processus de simplification du recrutement de personnel auxiliaire s’achève, avec l’aide du ministère du Travail", a souligné M. Kretsos, faisant référence à certaines des actions promues par son ministère, dans le domaine de la production audiovisuelle.  

"Ces mesures et l'effort de réforme semblent commencer à porter leurs fruits, ainsi, cette année, 18 nouvelles séries de fiction vont être diffusées sur les écrans de télévision, et cela englobe également la télévision publique", a-t-il mentionné.  

En ce qui concerne ERT, le Secrétaire d’État a déclaré que "nous prévoyons la création d'une filiale, qui gérera aussi la production, la distribution et le développement de films et d’émissions de télévision", tandis que "ERT a déjà lancé la TV hybride et lancera l’hybride 2 et donc d’une pression non pas sur le bouton rouge mais plutôt sur un jaune, les téléspectateurs pourront avoir accès à une grande variété de contenus et de vidéos à la demande mais aussi à des services interactifs "catch-up services", et nous pensons que de telles initiatives seront également prises par des chaînes privées".  

Néanmoins, malgré les incitations déjà en place ainsi que celles que nous préparons avec un nouvel ensemble d’outils financiers et de garanties, et la création des bureaux des films et de la banque nationale des archives audiovisuelles, cela ne suffit pas.  

"Nous devons renforcer les compétences des personnes qui vont intégrer un domaine très dynamique, en constante évolution, au cœur de la technologie numérique et de l'innovation, nous avons cependant le potentiel nécessaire, donc un département d’études spécialisé dans les métiers de la télévision, pas nécessairement universitaire, doit et peut être développé. Un accord existe déjà avec l’Université Ouverte, qui sera également associée au Festival de Drama dans le cadre d’un projet où nous prévoyons d’utiliser l’entrepôt de tabac comme un espace dédié à la post-production et à des cours, et ERT pourrait avec ses infrastructures intégrer ce lieu", a-t-il déclaré.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 09 janvier 2019