Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Sondage WWF

 

 

Une enquête du WWF révèle que neuf Grecs sur dix veulent des lois plus strictes en matière de protection de l'environnement

 

Selon un sondage commandé par le WWF Hellas publié jeudi 13 décembre, neuf Grecs sur dix considèrent la dégradation de l’environnement comme une menace réelle et souhaitent des lois plus strictes pour la protection de l’environnement naturel en Grèce.

Le sondage a été réalisé par MARC SA dans le cadre du projet LIFE-IP 4 NATURA afin d’enregistrer les points de vue des Grecs sur des questions relatives à la protection de la nature, en mettant l’accent sur les régions protégées par le réseau Natura 2000.

Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 1 204 ménages de toutes les régions du pays.  

A la question : "Considérez-vous que la dégradation de l'environnement constitue une menace sérieuse ? " 91,1% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative, ce pourcentage passant à 95% pour les 17-24 ans.

A la question : "Quel est le plus gros problème environnemental de votre région ?" 30,6% des répondants ont répondu "les déchets" et 19,4% ont choisi "la pollution de l'air", tandis que 8,9% ont choisi "la pollution de la mer/de l'eau". Pour les habitants de la région de la Macédoine Occidentale, 40,1% des personnes interrogées ont choisi "la pollution provenant d'usines/raffineries", contre 9% seulement indiquant que le problème était le gaspillage.

En ce qui concerne la législation environnementale, 82,2% des personnes interrogées souhaitent un cadre législatif plus strict pour protéger la nature et 92,2% des personnes interrogées considèrent que les lois existantes ne sont pas correctement appliquées.

M. Sokratis Famellos, ministre-adjoint de l'Environnement et de l'Énergie, a déclaré que les Grecs étaient très sensibilisés aux questions environnementales et qu'ils ont fourni "des informations précieuses pour la planification et le renforcement de la politique environnementale".

Le projet LIFE-IP 4 NATURA est le plus grand programme européen pour la nature en Grèce, en termes de durée et de financement (17 millions d'euros). Son objectif principal est de mettre en œuvre le cadre d'actions prioritaires du réseau NATURA 2000 (2014-2020) en Grèce, d'améliorer le fonctionnement du réseau et d'informer les citoyens grecs tout en aidant les autorités et les services à mettre en œuvre le droit de l'environnement.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 09 janvier 2019