Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

ADN Feta

 

 

Des chercheurs cassent le code 'ADN' de la feta grecque 

Des chercheurs de la Fondation de Recherche Biomédicale de l'Académie d'Athènes ont décodé "l'ADN" de l’authentique feta produite en Grèce, dévoilant ses secrets au niveau moléculaire, selon une annonce publiée mercredi 16 janvier.

Les Dr George Tsangaris et Athanasios Anagnostopoulos ont analysé plusieurs variétés de fromage feta de toute la Grèce portant l'indication "AOP", en identifiant leurs propriétés et leur valeur nutritionnelles. 

Il ressort des analyses que toutes les variétés de feta AOP contiennent 489 types de protéines différentes, connues, entre autres, pour leur action antimicrobienne et pour le renforcement du système immunitaire. Les recherches ont également identifié de nombreuses protéines liées aux vitamines et autres oligoéléments dont on sait qu’elles sont bénéfiques pour le système nerveux, pour maintenir une bonne fonction rénale, pour réguler la pression artérielle et pour réduire le cholestérol. Selon les chercheurs, ces 489 protéines constituent "l'identité" du fromage feta d'origine grecque, qui apparaît ainsi comme l'un des fromages riches en protéines du monde. 

Les chercheurs ont utilisé une méthode révolutionnaire récemment mise au point et exclusivement mise en œuvre par le Centre Protéomique de la Fondation, appelée trophometry, foodometry ou nutriometry. En utilisant un spectromètre de masse à haute résolution, les scientifiques sont en mesure de déterminer qualitativement et quantitativement toutes les molécules contenues dans les aliments solides et liquides, ainsi que dans les compléments alimentaires. La somme de ces éléments forme la "trace trophométrique" de chaque produit alimentaire, qui est unique pour tout ce que nous mangeons ou buvons et peut donc être comparée au profil ADN humain. 

En développant cette technologie, le Centre Protéomique de la Fondation est devenu la première unité dans les Balkans et en Europe du Nord-Est à appliquer la traçabilité moléculaire.

En plus de prouver la haute valeur nutritionnelle de la feta grecque, la nouvelle méthode de la Fondation peut aider à déterminer la qualité du lait utilisé pendant la production ; à protéger le marché contre les cas de frelatage des aliments; et, enfin, distinguer l’authentique feta AOP fabriquée en Grèce des autres variétés de fromages blancs. 

Depuis 2002, la feta est un produit d'appellation d'origine protégée (AOP) dans l'Union Européenne. Ce terme ne peut être utilisé que pour décrire le fromage en saumure fabriqué exclusivement à partir de lait de brebis ou de brebis et chèvre dans certaines régions de la Grèce. Dans d'autres pays, le terme peut également être utilisé pour décrire des fromages blancs parfois fabriqués avec du lait de vache.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : vendredi 18 janvier 2019