Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Animation grecque

 

 

L'animation grecque et la nouvelle ère de l'audiovisuel  

Introduction du Secrétaire d’État de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information M. Lefteris Kretsos lors de la Cérémonie d’annonce des nominations aux Emile Awards à Athènes - novembre 2018  

Le secteur de l'animation en Grèce s'est considérablement développé au cours de la dernière décennie, malgré la crise économique. Du premier court métrage d'animation grec sorti en 1945 à aujourd’hui, l'animation grecque a fait de grands pas. Surtout depuis 2008, les animateurs grecs ont montré une activité remarquable tant au niveau national qu'international.  L’année 2008 a également vu la création de l’ASIFA HELLAS - Association Hellénique de l’Animation en tant que branche nationale de l’ASIFA International. Doté d’une nouvelle structure juridique depuis 2015, ASIFA HELLAS a convoqué les forces créatives de l'industrie nationale de l'animation, des animateurs aux producteurs en passant par les organisateurs de festivals et les enseignants. Les énormes progrès réalisés par l’animation grecque au cours des dernières années n’auraient pas été possible sans l’appui du nombre croissant de membres de l’ASIFA, composés de professionnels issus de générations des plus jeunes aux plus âgées, ni bien sûr, sans l'étroite collaboration de l'association avec les Organismes Publics Grecs, y compris le ministère de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information, ainsi que le soutien du secteur privé. 

Au cours des deux dernières années, des acteurs des secteurs public et privé, du ministère de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information, à la RadioTélévision Hellénique (ERT), au nouveau Centre National de l’Audiovisuel et de la Communication (EKOME), aux Bureaux de Presse des Ambassades de Grèce à l'étranger et du Centre Grec du Cinéma, se sont tous associés pour organiser des délégations nationales dans des festivals prestigieux, notamment le Festival International du Film d'Animation d'Annecy; ces deux dernières années et pour la première fois de l'histoire du pays, tous les studios d'animation grecs étaient représentés sur le Pavillon Hellénique. Non seulement l'écosystème grec d'animation est très présent à l'étranger, mais il possède également ses propres festivals d'animation nationaux, comme le Festival International d'Animation Animasyros+ Agora, le Festival d'Animation de Thessalonique (TAF), Soyez-y! le Festival d’Animation de Corfou et le Athens Animfest, ainsi que de nombreux festivals de film dont le programme comprend des sections consacrées à l’animation.  

Athens Animation Agora (3A), le premier congrès B to B réservé aux créateurs d’animation, a été un événement intensif de trois jours qui a servi de point de rencontre pour l’industrie mondiale, organisé au ministère de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information à Kallithea-Athènes en septembre 2018. À Athens Animation Agora, des tables rondes, des ateliers et des présentations ont été animés par des professionnels du secteur de l'animation. 47 intervenants et 170 invités de Grèce et de l'étranger ont engagé des dialogues fructueux qui ont débouché sur de nouvelles collaborations et coproductions.  

Mais la Grèce fait également partie des pays qui offrent un mécanisme financier intégré pour soutenir la production audiovisuelle - y compris le secteur de l'animation. Une boîte à outils financière comprenant un nouveau programme de 916 millions d'euros pour soutenir les PME et les start-up par le biais de prêts commerciaux du Fonds Hellénique pour le Développement et l'Entrepreneuriat (ETEAN SA) sera bientôt lancée pour les productions audiovisuelles, tandis qu'un mécanisme de garantie du secteur audiovisuel d'un montant maximum de 25 millions d'euros sera également disponible d'ici la fin de l'année. En outre, un Fonds public de placement spécialisé de 50 millions d'euros soutiendra bientôt tous les investissements dans la production de contenu audiovisuel. Ces solutions financières vont de pair avec un système de rabais en espèces de 35% sans limite maximale de subvention par projet (loi n° 4487/2017) qui est déjà en vigueur. Une procédure rapide et fluide avec un calendrier clair pour les longs métrages, les documentaires, les séries dramatiques télévisées/les épisodes/les miniséries télévisées, les films d'animation et les jeux numériques qui choisissent la Grèce comme emplacement principal pour le tournage et la réalisation de la production et/ou de la post-production, a été mise en place, faisant de la Grèce l’un des pays les plus compétitifs en matière d’incitations pour la production audiovisuelle en Europe.  

De plus, un réseau national de bureaux du cinéma est en cours de création. Il sera composé de bureaux du cinéma locaux basés dans les régions administratives du pays et dans les grandes municipalités, ce qui contribuera à la mise en œuvre réussie du système de rabais en espèces.  Deux bureaux du cinéma en Attique et en Grèce Centrale sont totalement opérationnels et gèrent pleinement les demandes de producteurs étrangers et locaux, tandis que des bureaux du cinéma en Crète et en Macédoine Occidentale sont en cours de construction.  

La Grèce a une riche histoire en matière d'animation et, grâce aux nombreux changements politiques et institutionnels intervenus ces dernières années, l'avenir est prometteur.

Accueillir la cérémonie de nomination des Emile Awards est un grand honneur pour toute la communauté audiovisuelle grecque.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : jeudi 17 janvier 2019