Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Avghi 27/01/2019

 

 

Gouvernement, collectivités et développement numérique équitable  

Article du ministre de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information M. Nikos Pappas pour le journal Avghi du dimanche 27 janvier 2019

Le pays se redresse. Le chômage diminue régulièrement, les finances publiques ont été réglées, la croissance consolidée. Nous avons les bases sur lesquelles nous pouvons construire un développement durable et équitable.  

Les nouvelles technologies offrent d’excellentes possibilités d’augmenter la productivité du travail et l’efficacité de l’État.  

La manière dont elles vont se propager dans la société et dans l’économie déterminera si ces technologies constitueront un outil de convergence ou une source de nouvelles inégalités.  Leur diffusion équitable est un signe de démocratie et de justice sociale.  

Les nouvelles technologies sont un moyen d'améliorer les modes de vie et les conditions de travail en milieu urbain. Instrument destiné à renforcer les processus démocratiques et à économiser les ressources.  

Pour atteindre cet objectif, au-delà de la volonté du gouvernement, il est nécessaire de mobiliser les sociétés locales.  

Nous avons besoin d’un équipement programmé et d’une application efficace.  

Les "villes intelligentes" ne sont en aucune manière un luxe.  

Avec des applications appropriées, nous rendons nos villes plus viables et plus conviviales pour les citoyens. Le stationnement intelligent et la gestion de l'eau et des déchets, l'éclairage routier intelligent, la gestion des bâtiments et les applications de télémédecine constitueront un domaine de coopération entre notre gouvernement et les municipalités et les régions.  

Notre soutien aux autorités locales est une évidence. Les municipalités et les régions seront bientôt équipées d'un outil numérique de gestion du travail, comme cela se produira pour 21.000 agences gouvernementales supplémentaires. Grâce au plan de traitement électronique des documents, nous donnons corps à la vision globale de l'administration en ligne. Nous accomplissons un partage des documents plus rapide et plus sûr et économisons 380 millions d'euros par an.  

Nous atteignons, même, la très convoitée transparence. Aucun cas ne peut être perdu. Le protocole électronique permet de surveiller en permanence tous les dossiers déposés par les citoyens jusqu’à leur traitement. Les zones grises dans les services cessent d'exister, tout le monde est traité de manière égale.  

Afin de mieux servir les citoyens et les entreprises, nous développons un Portail Numérique Unique. Un centre d'interopérabilité à travers lequel nous demanderons et recevrons des services publics, des municipalités et des régions les documents dont nous avons besoin tout en autorisant l'administration à rechercher des documents provenant de différentes autorités pour faciliter la participation à des appels d’offres ou à d'autres procédures publiques.  

Au ministère de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information, nous prévoyons également l’application pilote d’un programme de stationnement intelligent de 20.000 places dans diverses municipalités du pays, qui permettra notamment de "protéger" les places de stationnement des personnes handicapées. Grâce à cette action, nous améliorerons la vie quotidienne des citoyens, car nous réduirons le temps de recherche d’une place de stationnement et les déplacements inutiles. Des capteurs spéciaux sur les places sélectionnées enverront un "signal" sur les téléphones mobiles des conducteurs, via une application appropriée, indiquant l’emplacement de places libres dans nos villes.  

Les entreprises sont les piliers de nombreuses communautés et municipalités locales. Avec le Registre Général du Commerce électronique que nous avons conçu, nous facilitons leur travail, automatisons la fourniture des justificatifs et fournissons gratuitement 130.000 signatures électroniques pour la soumission électronique de leurs bilans.  

Une nouvelle génération de réseaux est une condition préalable à la transformation numérique de nos villes. En coopération avec les autorités locales, nous prévoyons la modernisation des  infrastructures de télécommunications du pays. Nous finissons le projet de Haut débit rural, nous mettons en œuvre le réseau ultrarapide, doté d’un budget annuel de 50 millions d’euros, nous permettant de subventionner l’acquisition de lignes Internet à très haut débit. Nous préparons – à brève échéance - l'appel d'offres pour le projet de réseau ultrarapide qui représente - avec un budget de 700 millions d’euros - le plus grand projet de partenariat public-privé sur les réseaux à large bande en Europe, et qui offrira à 2,5 millions de citoyens un accès à Internet avec une vitesse d’au moins 100 Mbps d’ici 2023.  

La Grèce progresse dans la réalisation des objectifs fixés par l'UE, à un rythme rapide. Déjà, nous travaillons avec les municipalités pour développer des réseaux 5 G, qui vont complètement changer notre vie quotidienne et auront un impact positif dans un certain nombre de domaines à travers le développement d'applications d'avant-garde.  

Bien entendu, des technologies dont personne ne peut se servir et en tirer profit sont des technologies inutiles. Sachant cela, nous avons lancé des initiatives spécifiques pour améliorer les compétences numériques des citoyens. Soit par la création de Centres Numériques Pilotes, destinés au développement expérimental individuel de compétences, dans diverses municipalités, soit par la planification de programmes de formation pour 250.000 grecs en collaboration avec l’Université Ouverte de Grèce.  

Les nouvelles technologies peuvent jouer un rôle catalyseur dans la croissance équitable. Et les collectivités locales, institutions les plus proches de la société, sont appelées à jouer un rôle crucial: retirer un fardeau particulièrement lourd aux sociétés locales.  

Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, ce sont des municipalités et des régions périphériques dotées d'un programme prêt à exploiter le potentiel des nouvelles technologies et leur diffusion juste et équilibrée dans la société. Des administrations qui pourront faire de Demain, un Aujourd'hui pour tous.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mardi 29 janvier 2019