Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Exportations 2018

 

 

Les exportations grecques en France ont augmenté de 23%  

Les exportations grecques en France ont augmenté de 23,6%, au cours de la période janvier-septembre 2018 par rapport à la même période de 2017, atteignant 725 millions d'euros, contre 586 millions d'euros en 2017, indique dans un rapport le Bureau Economique et Commercial de l’Ambassade de Grèce en France.  

Les échanges commerciaux bilatéraux entre la Grèce et la France ont augmenté de 9,13% entre janvier et septembre 2018, le volume des échanges atteignant 2,4 milliards d'euros, selon les données primaires fournies par l'Autorité des Statistiques Hellénique.  

Les importations grecques en provenance de France au cours de la période considérée ont également progressé de 3,8% pour atteindre 1,6 milliard d'euros. La balance commerciale, malgré sa légère amélioration, reste déficitaire pour la Grèce (-919 millions d'euros).  Toutefois, le taux de couverture des importations par les exportations s'est nettement amélioré, atteignant 44,1% (contre 37% pour les neuf premiers mois de 2017).  

Composition des exportations  

En ce qui concerne la composition des exportations grecques vers la France, la première place des produits exportés est occupée par les produits pharmaceutiques emballés, avec une part de 22,2%. De janvier à septembre 2018, la valeur des exportations de ce produit a poursuivi son impressionnante tendance à la hausse, enregistrant une augmentation significative de 141%, pour atteindre 160,8 millions d'euros. À la deuxième place, on trouve les plaques et films en aluminium, pour un montant de 55 millions d’euros, représentant 7,6% des exportations grecques totales vers la France. Viennent ensuite le poisson frais avec une valeur d'exportation de 45 millions d'euros et une part de 6,2%, et les tubes en cuivre avec des exportations d’un montant de 43,3 millions d'euros et une part de 6%. Les fruits secs et les fruits, emballés avec un montant d’exportations de 30 millions d’euros et une part de marché de 4,2%, complètent les cinq principaux produits exportés par la Grèce en France au cours des 9 mois de 2018. Il est à noter que les 20 premiers produits exportés par la Grèce vers la France, qui représentent 69,3% du total des exportations grecques vers la France, présentent une augmentation moyenne significative de 36,6%.  

Parmi les exportations grecques, les augmentations les plus significatives, à l'exception des produits pharmaceutiques, ont été enregistrées dans les appareils conçus pour le traitement des matériaux impliquant une variation de température avec 60%, dans les préparations alimentaires avec 59%, dans les fines feuilles et bandes d'aluminium avec 47%, dans les polymères du styrène avec 37,8% et dans les fruits secs et les fruits préparés avec 37%. Il convient de noter que les exportations de fromages, dont une part prépondérante concerne la feta, ont enregistré une augmentation significative de 9,4% se chiffrant à 17,5 millions d’euros.  

Importations grecques en provenance de France  

Pour les produits importés de France, la 1ère place est occupée par les médicaments avec une part de 9,3% et une valeur de 153 millions. Puis, suivent, la viande fraîche bovine avec une part de 7,4% et une valeur de 122 millions, des produits laminés plats en fer avec une part de 5,7% et une valeur de 93,6 millions, les voitures particulières avec une part de 4,5% et une valeur 74,7 millions d'euros et les produits de beauté avec une part de marché de 3% et une valeur de 51,5 millions d'euros. Il est à noter que les 20 premiers produits français importés par la Grèce de janvier à septembre 2018 correspondent à 48,2% des importations grecques totales en provenance de France.  

L'augmentation la plus impressionnante en terme d'importation a été enregistrée dans les produits laminés plats en fer dont la valeur a été multipliée par plus de trois, dans les sacs et valises de 33% et dans les voitures particulières de 30%.  

Réserve d'investissements étrangers directs français en Grèce année 2017  

Selon des données récentes publiées par la Banque de Grèce, les investissements étrangers directs français en Grèce en 2017 se sont élevés à 1,5 milliard d'euros, enregistrant une augmentation de 7% par rapport aux chiffres (révisés) de 2016 et occupent la cinquième place des investisseurs directs étrangers en Grèce, avec une part de 5,5% du total des investissements directs étrangers dans le pays. Il est à noter que les quatre premières places sont occupées par l'Allemagne (avec 5,9 milliards d'euros et une part de 22%), le Luxembourg (avec 5,7 milliards d’euros et une part de 21%), les Pays-Bas (avec 4,7 milliards d'euros et une part de 18,7%) et la Suisse (avec 2,8 milliards d’euros et une part de10,4%).  

Cependant, il convient de noter la révision remarquable des données sur les investissements directs de la Banque de Grèce pour l'année 2016 concernant la réserve d'investissements étrangers directs français en Grèce. Selon les derniers chiffres, la réserve totale de la France en Grèce en 2016 (1,389 milliards d'euros) serait nettement inférieure à celle de l'année dernière (2,063 milliards d'euros). Après avoir examiné les données, il est à noter qu'elles se rapprochent des chiffres annoncés par la Banque de France pour 2017 (1,47 milliard d'euros).  

Source: Reader.gr

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 13 février 2019