Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Athens Riviera

 

 

Une nouvelle approche pour le tourisme : A pour Athens Riviera

 

Le jour viendra où, quand on leur demandera où ils prévoient de passer leurs vacances, les britanniques, les japonais et les canadiens répondront très probablement « sur la Riviera athénienne ». Ce qui nous vient à l’esprit c’est l’étendue de la côté de Faliro, le sud d’Athènes, Cap Sounion, un ensemble de territoires baignant dans la lumière et associé à l’excitation des souvenirs d’été.  

Ce que beaucoup de grecs considèrent comme la réponse du pays à la Californie –ou du moins un lieu lié à la joie, la jeunesse, où l’on danse, nage et rêvasse- pourrait se développer en avantage majeur pour la capitale grecque et sa place sur la carte internationale de la compétitivité du tourisme global. Ceux qui ne connaissent pas bien Athènes sont souvent surpris d’entendre que la banlieue sud de Vouliagmeni, par exemple, est si proche de l’Acropole.  

Le lieu a une histoire datant des années 1930, une époque où une autre banlieue sud athénienne, Glyfada, développait déjà ses premières villas. Le boom des années 1955-65 fut une époque où la partie moderne de la société athénienne se retrouvait à l’Asteria, le club/restaurant/musique live du moment, localisé également à Glyfada. De plus, l’essence du terme « cosmopolite » est intrinsèquement lié aux rivieras autour du monde, que ce soit en France, Italie, Croatie, Grande Bretagne ou USA, parmi tant d’autres. Ces bandes de territoire sont faîtes pour les loisirs, proposant un niveau de vie élevé et définis par leur élégance et leur haute esthétique où la nostalgie rencontre la dynamique du futur.  

Alors que la riviera athénienne se vante de ses caractéristiques uniques, un conditionnement intelligent et attractif pourrait offrir le bon cadre pour sa promotion. C’est un problème de visuel vernaculaire. C’est la position adoptée par l’équipe de professionnels grecs qui ont fait une proposition particulièrement détaillée pour le développement du produit touristique appelé « Athens Riviera », faisant partie du cadre stratégique pour la promotion de la capitale grecque comme destination de voyage autonome.  

Comprenant Michalis Georgiou, Alexandros Gavrilakis et Dimitris Stefanidis, le G Design Studio a trouvé une opportunité pour Athènes et, en se basant sur la grande expérience internationale de l’équipe, a déterminé une identité d’entreprise qui suggère différentes routes et applications. En regard du message stratégique de la campagne, l’équipe a fonctionné avec le stratège en communication Vivian Efthimiopoulou, une experte sur le terrain de la communication politique et des biens culturels, ainsi que du développement de l’identité, pour les entreprises ou les particuliers.  

« Notre approche au niveau du design est basée sur une compilation de tous les éléments individuels de la zone choisie, suivant une étude détaillée de la côte et, bien sur, en prenant en considération différentes pratiques internationales dans le domaine de stratégie mondiale de marque, tout particulièrement dans la création de l’identité de la Riviera », déclare Stefanidis.  

Ce que l’équipe a fait en organisant et en distinguant les éléments denses de la riviera athénienne à travers l’usage d’un langage visuel attractif et d’une identité fraiche qui surlignait la profondeur émotionnelle du lieu, son aura nostalgique, sa dynamique sensuelle, son langage contemporain, son élégance internationale et son dialecte local ».  

Tout au long du processus notre souci principal était que nos idées devaient être implantées facilement sans besoin d’intervention architecturale ou autre » note Stefanidis.  

En effet, le plus grand avantage de ce projet est sa simplicité, son esprit pratique et son langage élégant. Il ne réclame pas de financement majeur mais en même temps propose une réponse à un challenge : la création de synergies. L’idée principale du projet distingue les trois éléments structurels de la riviera athénienne : plages, loisir et culture, qui coexistent comme un tout et comme des unités individuelles.  

Pour la campagne, le G Design Studio a inventé un symbole rayonnant et intelligible, A pour Athènes, d’où les identités connectées des plages, du loisir et de la culture émanent. L’équipe de design suggère que le credo « A pour Athènes » pourrait devenir un élément visuel pour les trams, bus et taxi par exemple, alors que le mantra pourrait figurer sur des accessoires de plage comme des serviettes éponges par exemple. En ajoutant la gastronomie, qui complèterait la totalité des synergies, la plateforme de communication www.athensriviera.gr servirait de plaque tournante, recevant et émettant.  

En suivant des collaborations avec les éditions Ikaros, l’Orchestre national d’Athènes et le musée de l’Acropole, le G Design Studio est désormais une aventure dans la promotion touristique, une des premières priorités de la capitale.  

« Nous projet pour Athens Riviera résume essentiellement toutes les discussions sérieuses concernant le développement du tourisme dans la région de l’Attique et sur la côte qui ont eu lieu au cours des dernières années » note Efthimiopoulou « Nous avons étudié l’histoire du tourisme dans la région et le développement des constructions, ainsi que les stratégies adoptées par le ministère du Tourisme et la ville d’Athènes, avec des projets tels que celui de la Fondation Niarchos actuellement en développement à Delta Faliro ».  

Une riviera athénienne se composant d’un triangle symétrique, s’étendant et incluant l’Acropole, Cap Sounion et le Temple d’Aphaia sur l’île Saronique d’Egine, est une pensée très agréable. Un trésor rare en effet.     

(sources : Journal Kathimerini)

page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 28/11/2014