Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Hellas Sat 3 - 28/06/2017

 

 

La Grèce fait son retour dans l’industrie spatiale

Kourou - 28 juin 2017

Depuis Kourou, en Guyane française, le ministre de la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information M. Nikos Pappas a fait des déclarations à l’Agence de Presse d’Athènes après le lancement réussi du satellite de télécommunications greco-chypriote Hellas Sat 3, le plus gros satellite de télécommunications en Europe et de Inmarsat S EAN (European Aviation Network). Le lancement a eu lieu le mercredi 28 juin à 18h15 (heure locale) depuis le Centre Spatial de Kourou, en Guyane française. Le lancement, a-t-il dit est une étape importante pour notre pays parce que la Grèce revient dans l’industrie spatiale ajoutant que le pays «… fait un retour dynamique dans le domaine spatial, dans le but d’exploiter les applications innovantes - tout en tirant des avantages de sa position géographique clé – dans les télécommunications et les transports. La Grèce est de retour de deux manières, la première avec le lancement de Hellas Sat et la seconde avec l’ouverture de l’Agence Spatiale Grecque d’ici un mois ou deux ». Il a précisé que la nouvelle Agence Spatiale de Grèce permettra au pays d’élaborer des plans de développement stratégique pour les applications spatiales et d’attirer quelques-uns des « jeunes cerveaux brillants » qui travaillent actuellement à l’étranger.

M. Pappas a salué la coopération entre la Grèce et Chypre et la contribution du PDG de Hellas Sat à Chypre M. Christodoulos Protopapas. M. Pappas a également souligné les nombreuses opportunités qui s’ouvrent avec le lancement du nouveau satellite dans un certain nombre de secteurs, y compris la défense grecque, les prévisions météo, la prévention des inondations, la surveillance des frontières et la lutte contre les incendies. Selon le ministre, les applications d’un satellite de ce type peuvent radicalement améliorer la productivité et relancer rapidement la production dans le secteur primaire. Hellas Sat 3 remplacera le satellite existant Hellas Sat 2, le premier satellite grec, qui a été lancé avec succès en mai 2003. 

Arianespace, la première entreprise commerciale mondiale de transport spatial, a lancé avec succès Hellas Sat 3 et Inmarsat S EAN « condosat » - composé de deux charges utiles pour les opérateurs Hellas Sat et Inmarsat ; comme le satellite GSAT-17 du Centre de Recherches Spatiales Indien. Le satellite Hellas Sat 3-Inmarsat S EAN a été fabriqué par Thales Alenia Space et devrait atteindre son orbite géostationnaire finale cinq jours après le lancement, quand ses quatre antennes seront entièrement dépliées. Il sera contrôlé par le centre de Hellas Sat à Koropi et le centre chypriote de Kakoratzia.

La charge utile de Hellas Sat 3, le second pour l’opérateur Hellas Sat et le premier mis en orbite par Arianespace, permettra le développement des activités de l’entreprise en fournissant des services de réception directe de la télévision (direct-to-home) et de télécommunications, ainsi que la distribution de contenu vidéo en haute définition et ultra-haute définition en Europe, au Moyen Orient et en Afrique Sub-Saharienne. Ces services fixes par satellite et des services par satellite de radiodiffusion comprendront un service transversal entre l’Europe et l’Afrique du Sud. Un autre satellite Hellas Sat – Hellas Sat 4 – est déjà inscrit dans le carnet de commandes de Arianespace. Cet engin spatial augmentera encore l’offre de services de l’opérateur.

Inmarsat S EAN est la neuvième charge mise en orbite par Arianespace pour Inmarsat – une compagnie spécialisée dans les communications mobiles mondiales par satellite – depuis le lancement de MARECS A en 1981. La charge utile Inmarsat S EAN comprend le segment spatial d’un nouveau système hybride, intégrant les services d’un satellite de base avec un réseau au sol complémentaire développé par son partenaire stratégique Deutsche Telecom. Le réseau EAN, dont les services commerciaux commenceront au cours du 2e semestre de 2017, offrira un réel service Wifi sans fil en vol aux compagnies aériennes en Europe et à leurs passagers.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : vendredi 30 juin 2017