Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Imerissia 15/04/2014

 

 

Un « souffle » de plus de 18 millions de touristes

 

Nouveau record pour le tourisme grec en 2014 avec plus de 18,5 millions de touristes attendus.

La fréquentation touristique en 2013 présente une augmentation de 15,5%, avec 18 millions de visiteurs.

Pour 2014, les arrivées de touristes devraient dépasser les 18,5 millions, constituant un nouveau record de fréquentation pour la Grèce.

Selon les données issues de l’Enquête des frontières, menée par la Banque de Grèce et publiées par le Service des Statistiques, pour la période de janvier à décembre 2013, les arrivées de non-résidents de l’étranger se chiffrent à 17.919.580 personnes et ont augmenté de 2.401.958 personnes par rapport à 2012.

En effet, les arrivées depuis l’Europe qui représente la plus grande part avec 88,1%, ont enregistré une augmentation de 13,9%, tandis qu’en provenance des états-membres de l’UE elles ont augmenté de 7,5%.

Une augmentation significative des arrivées en provenance de Russie est observée avec 54,7% (478.114 personnes supplémentaires), on enregistre pour la France +17,9% (+174.841 personnes), l’Allemagne +7,5% (+158.759 personnes), la Serbie +25,5% (158.315 personnes), la Pologne +51,4% (+130.792 personnes), l’Italie +13,7% (124.241 personnes), la Turquie +38% (+228.807 personnes) et les Pays-Bas +21,4% (+102.384 personnes).

Par contre, une importante baisse est enregistrée dans les arrivées en provenance du Royaume-Uni -3,9% (-74.461 personnes), d’Espagne -40,9% (-63.734 personnes), de Norvège -10% (-29.298 personnes) et de Chypre -6,1% (-25.819 personnes).

Pour les autres continents, une augmentation significative est enregistrée pour les arrivées en provenance d’Asie +29,5% (+276.098 personnes), des USA +24,8% (+92.689 personnes) et du Canada +81,8% (+84.007 personnes).

Les arrivées en provenance du Mexique ont également enregistré une très forte augmentation de 146,2% (+19.863 personnes, contre 8.067 visiteurs en 2012) et du Liban-Syrie +184,8%. En ce qui concerne la Chine, 28.328 touristes sont venus en Grèce (+16.125 personnes par rapport à 2012) soit une augmentation de 132,1%.

Pour les moyens de transports, les touristes préfèrent l’avion. On constate que la majorité des arrivées s’est faite par avion avec 68,7% du total (70,8% pour 2012), tandis que la voiture représente 26,8% du total (24,1% en 2012). Par exemple, les touristes russes voyagent à 98,3% par avion.

En ce qui concerne les aéroports d’entrée, Athènes est en tête avec 14,9%, puis suivent Iraklio avec 13,5% et Rhodes avec 9,9%. Le principal point d’entrée routier est situé à Euzonon (Kilkis) avec 10,6%.

Le tourisme grec se prépare à un nouveau record pour 2014 avec des estimations de 18,5 millions d’arrivées et de 13 milliards d’euros de recettes.

Ainsi, en ce moment, presque tous les marchés sont à la hausse, ou au pire, certains sont au même niveau que l’année dernière.

Plus particulièrement, on enregistre une augmentation des réservations en Russie, en Angleterre, en France, aux Pays-Bas, dans les Pays Scandinaves, en Autriche et aux USA.

En ce qui concerne les recettes touristiques, elles se sont chiffrées à 1.341.800 euros en 2013, une augmentation de 42,2% par rapport à 2012.

La période de fréquentation touristique couvre la période mai-septembre, en 2013, par contre, une très nette augmentation a été constatée tout au long de l’année, surtout en mars et octobre.

Le maire d’Athènes M. Giorgos Kaminis, lors d’une conférence de presse, en marge du 2o Travel Trade Athens 2014, a déclaré qu’au cours du 1er trimestre 2014 les arrivées à Athènes ont augmenté de 32,2% et selon les estimations des professionnels du tourisme, la capitale devrait enregistrer une augmentation de 700.000 arrivées.

La ministre du Tourisme, Olga Kefalogianni, entame mardi une visite à Moscou pour une série de rencontres avec de hauts cadres du gouvernement russe axées sur un renforcement encore plus accentué de la coopération touristique bilatérale.

Plus précisément, Mme Kefalogianni aura mercredi une rencontre avec les professionnels des plus grandes entreprises sur le marché touristique russe, avant une réunion de travail avec la secrétaire d'Etat russe à la Culture, Alla Manilova.
Le jour même, Mme Kefalogianni aura un déjeuner de travail avec le chef du Service fédéral du Tourisme, Aleksandr Radikov, et son adjoint, Evgeniy Pisarevskiy, avec au centre des entretiens la question de la délivrance des visas touristiques et le développement de programmes spéciaux de tourisme thématique.
Mme Kefalogianni, qui accordera également une série d'interviews aux médias russes, sera de retour à Athènes mercredi soir.
La ministre sera accompagnée par le Secrétaire Général de l'Office hellénique du Tourisme (EOT), Panos Livadas, et une importante délégation de la Fédération des entreprises touristiques de Grèce (SETE).

 

(sources : Journal Imerissia 15/04/2014)

Giorgos Andris


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 15/04/2014