Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Industry 4.0

 

 

L’Industrie 4.0 une des priorités du Secrétariat Général de la Politique Numérique - Article du Secrétaire Général de la Politique Numérique, Stelios Rallis sur insider.gr

L’Industrie 4.0 ou 4ème Révolution Industrielle  

Si la première Révolution Industrielle est associée à l'utilisation de la vapeur et de la production mécanique, la deuxième à l'électricité et à la production de masse et la troisième à l'introduction de l'informatique et à l'automatisation de la production, la continuité appartient à juste titre à l'intégration des technologies numériques dans la production industrielle.   

Ce que nous décrivons depuis, déjà 2011, comme "Industry 4.0" ou "I4.0" ou "Industry 4.0" marque la modernisation des structures industrielles grâce aux technologies numériques. En termes simples, on essaie de «marier» le monde réel et le monde numérique, en combinant les technologies existantes avec les technologies émergentes.  

La question est particulièrement cruciale car l'économie et la compétitivité future du pays sont inextricablement liées à l'intégration des innovations numériques dans tous les secteurs de l'économie.   

L’intelligence artificielle, la robotique, l’internet des objets, l’analyse de gros volumes de données et les appareils "intelligents" sont quelques unes des technologies qui, appliquées à la production industrielle, conduisent à son automatisation et à l’augmentation des volumes tout en consommant moins de ressources.  

L'industrie 4.0 dans les domaines d'intervention de la Stratégie Numérique Nationale  

Dans le cadre de la transition vers l'ère numérique, la Stratégie Numérique Nationale 2016-2021 est développée et mise en œuvre depuis 2016. Le Secrétariat Général de la Politique Numérique est chargé de la coordination centrale de sa mise en œuvre. Notre objectif est que les projets en matière de Technologies de l'Information et des Communications qui sont élaborés par le Secrétariat Général de la Politique Numérique en coopération avec les organismes compétents, répondent aux besoins tels que décrits dans la Stratégie Numérique Nationale, de sorte à ce qu’elle s’applique de manière cohérente et unifiée.   

Par le passé, ces projets étaient dépourvus de valeur ajoutée. Ils étaient fragmentés et leur mise en œuvre se faisaient sur le long terme ce qui débouchait sur une obsolescence technologique. Le Secrétariat Général de la Politique Numérique a adopté un nouveau modèle de conception et de mise en œuvre pour les projets informatiques selon un principe d’interopérabilité qui exige une communication électronique et un échange de données et d’informations entre les services, afin de fournir des services intégrés aux citoyens. Nous nous assurons également que le délai d'exécution des projets soit court.   

Un des sept domaines d'intervention de la Stratégie Numérique Nationale s’attache à l’"accélération de la numérisation de l'économie". Ce domaine est spécialisé dans diverses priorités, notamment la "Coopération pour la participation à la Quatrième Révolution Industrielle".   

À cette fin, nous avons conçu en collaboration avec l'Université Démocrite de Thrace et le ministère de l'Économie et du Développement "l'Action nationale pour la participation de l'industrie grecque à la Quatrième Révolution Industrielle (Industrie Grecque 4.0)".  

Industrie Grecque 4.0 : L’industrie grecque participe à Industry 4.0  

Ce projet spécifique, doté d’un budget d’environ 20 millions d’euros, s’articule autour de trois axes d’intervention :  

(a) mobilisation et maturation pour comprendre les modèles d’organisation modernes dans l’ensemble des industries à travers le pays,  

b) application modèle et conseil dans 30 unités industrielles sélectionnées, qui constitueront le noyau d'applications et de pratiques performantes dans tous les secteurs industriels. Chacune de ces unités sera testée sur une ligne de production éducative / de recherche à taille réelle  financée sur le budget du projet et sera installée à l’Université Démocrite de Thrace (Département de Génie de la Production et d’Administration, Laboratoire de Robotique et d’Automatisation). La ligne de production permettra de simuler une "usine intelligente" automatisée utilisant Industry 4.0.  

c) stabilisation des résultats, amélioration constante et expansion à l’ensemble de l’Industrie Grecque.  

Le critère de sélection des 30 unités industrielles s’appuiera sur leur degré de préparation à "Industry 4.0". Au niveau européen, il a été observé que 41% des PME n’ont adopté aucune des technologies numériques. Seuls des pays comme l’Espagne, la France, l’Italie, l’Allemagne, la République Tchèque, la Suède, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont fait des pas importants vers la transformation numérique de leurs industries.   

La Grèce n'appartient pas à ce groupe de pays étant donné que la pénétration et l'investissement dans de nouvelles technologies de pointe se font à un rythme lent. Ce projet, cependant, peut être le déclencheur qui poussera l’industrie grecque à faire un petit pas pour se rapprocher de la Quatrième Révolution Industrielle.   

Le début se fera avec les unités les mieux préparées pour cette étape. Seront qualifiées celles qui répondront aux trois priorités fixées par le projet : production simple, c’est-à-dire élimination des déchets, réduction des stocks, responsabilisation des travailleurs et amélioration de la productivité, maintenance prédictive, c’est-à-dire fonctionnement continuel des unités de production grâce à la prévision et à la prévention contre les incidents durant leur fonctionnement et à la gestion des stocks et de leur chaîne d’approvisionnement (Entreposage 4.0), qui comprend le réapprovisionnement automatique des stocks, la reconnaissance autonome des objets, du matériel, etc.  

Le rapprochement de la communauté universitaire avec l'industrie, qui promeut cette action, constitue par ailleurs une condition préalable fondamentale à la transition du pays vers l'ère numérique.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : vendredi 05 octobre 2018