Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Kretsos - Vouli

 

 

Intervention de M. Lefteris Kretsos

Secrétaire d'État à la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information

Parlement Hellénique 11 septembre 2018

Dans son discours devant la Chambre plénière du Parlement, le Secrétaire d’État à la Politique Numérique, des Télécommunications et de l’Information a soutenu les amendements à la loi 4487/2017 sur le renforcement de la production d’œuvres audiovisuelles en Grèce. Après le vote de la loi, la subvention passera à 35%.  

Plus précisément :  

Avec ces amendements, l'incitation à l'investissement pour les productions audiovisuelles en Grèce devient plus compétitive par rapport à ce qui est en vigueur dans d’autres pays européens.  

Les points principaux proposent :  

1. Une augmentation du plafond des aides à investissements de 25% à 35% du montant total des dépenses de production éligibles, et

2. La suppression du plafond du montant de la subvention, qui était jusqu’à présent de 5 millions.

3. La prévision de la possibilité de répartir le montant de la subvention entre les banques grecques pour l’octroi de prêt.  

Ils précisent et clarifient également les problèmes survenus jusqu’à présent depuis l’entrée en vigueur du système de soutien à la production audiovisuelle susmentionné, dans le but d'accélérer les procédures et de faciliter la tâche d’EKOME en tant qu'institution recevant les demandes de subvention. 

En particulier:  

  La notion d'oeuvre audiovisuelle autonome inclut désormais le concept de cycle d'épisodes de séries ou de mini-séries télévisuelles.

  Des cas plus spécifiques sont introduits dans le régime d'aide de la loi 4487 afin de faciliter leur intégration. Dorénavant, pour les séries télévisées, le montant total des dépenses éligibles réalisées en Grèce est fixé au minimum à 30.000 € par épisode (et non plus 100.000 € comme c’était le cas jusqu’à présent), pour un projet d'investissement dans les jeux numériques le montant minimum est fixé à 60.000€ (et non plus 100.000 € comme c’était le cas jusqu’à présent).

  À la liste des potentiels bénéficiaires de l'aide s'ajoutent les sociétés grecques de production exécutive d’œuvres audiovisuelles qui collaborent avec des sociétés de production grecques.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : jeudi 13 septembre 2018