Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Lycée Aristote

 

 

Ouverture du site archéologique du Lycée d'Aristote

 

 

Le site archéologique du Lycée d'Aristote dans le centre d'Athènes a ouvert ses portes mercredi au public et fonctionnera du lundi au vendredi de 08h00 à 20h00, alors qu'il devrait également être accessible au public les samedis et dimanches. L'accès au site est possible soit par l'entrée située rue Rigillis, soit par le Musée byzantin et chrétien qui se trouve sur l'avenue Vassilisis Sofias.

Ainsi, un nouveau site archéologique des plus importants vient s'ajouter aux autres sites de la capitale, ce nouveau "parc archéologique" offre environ un hectare de verdure et un voyage dans l'univers du philosophe grec Aristote (384-322 av. JC) à quelques centaines de mètres du Parlement, au centre de la capitale. Les visiteurs et les habitants de la capitale ont désormais la possibilité d'inclure dans leur quotidien un espace extrêmement important d'un point de vue archéologique - le Lycée représentant un des trois plus anciens gymnases de la ville avec l'Académie de Platon et le Cynosarge.

C'est là, près du temple consacré à Apollon Lycien qui donna son nom à l'école, qu'Aristote a fondé son académie vers 335 av. JC, après son retour de Macédoine suite au départ pour les guerres de conquêtes de son élève Alexandre le Grand.

L'école péripatétique, ou péripatéticienne, tire son nom du grec ancien peripatetikós -"qui aime se promener en discutant"-, Aristote dispensant son enseignement en marchant avec ses disciples.

Outre les restes de deux temples dont celui d'Apollon, le site comprend les ruines d'une palestre, site de lutte, où les élèves s'entraînaient à l'art de la guerre.

Le Lycée constituait l'une des trois grandes écoles philosophiques de l'antiquité grecque avec l'Académie de Platon et l'école du Cynosarge créée par les cyniques après la mort de Socrate (339 av. JC).

C'est au cours de travaux de déblaiement d'un terrain destiné au départ à ériger un musée d'art moderne que les pelleteuses avaient mis au jour les vestiges du fameux Lycée que les archéologues recherchaient depuis des siècles.

 


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 05/06/2014