Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Marbres - Ef. Syntakton

 

 

La Grande-Bretagne réfléchit à la proposition de médiation de l’Unesco pour les Marbres

La partie grecque avance étape par étape sur la question de la restitution des Marbres du Parthénon par le British Muséum. Pour ce cas, l’Unesco a commencé à agir en adressant une invitation au gouvernement britannique afin d’entamer sa médiation. Une demande que la partie grecque avait déposé en 2013. Cependant, la partie britannique n’avait pas répondu à cette proposition jusqu'à il y a quelques jours. Ainsi, on peut considérer comme un résultat positif le fait que les britanniques s’engagent à répondre dans les prochains 6 mois (soit avril au plus tard) si oui ou non ils acceptent la médiation.

Au début du mois d’octobre, les parties grecque et britannique se sont rencontrées. La délégation grecque était dirigée par Mme Maria Vlazaki-Andreadaki, responsable de la Direction Générale des Antiquités et du Patrimoine Culturel du ministère de la Culture, elle était accompagnée par Mme Eleni Korka de l’éphorie des boutiques d’antiquités et des Associations archéologiques privées du ministère de la Culture, le président du Musée de l’Acropole M. Dimitris Pantermalis et représentant du ministère des Affaires étrangères. La délégation britannique était composée de membres du gouvernement et du British Muséum.

La rencontre a eu lieu dans le cadre des réunions du Comité Intergouvernemental de l’Unesco pour la restitution des biens culturels à leur pays d’origine, afin d’aborder la question de la restitution des Marbres du Parthénon, qui restait en attente sur l’ordre du jour du Comité depuis 1984 ! Selon nos informations, la partie grecque est satisfaite puisque, enfin, les britanniques se sont engagés à répondre.

La demande de la Grèce et l’invitation de l’Unesco ont été soutenues par de nombreux pays dans leurs interventions au cours de la réunion du Comité. Entre autres, la Suisse, Chypre, la Libye, le Mexique, l’Irak, l’Egypte, la Corée, la Turquie, le Nigeria, le Pérou. Tandis que Amal Alamuddin se prépare à se rendre à Athènes, son compatriote libanais, écrivain et poète, Salah Stétié, philhellène connu et personnalité distinguée des arts et lettres, premier président avec un long mandat du Comité, s’est exprimé avec émotion lors de l’ouverture de la réunion de la question des Marbres et de leur importance pour l’humanité. La rencontre entre les parties grecque et britannique a abouti à une Recommandation qui a été adoptée par l’Assemblée du Comité intergouvernemental. La Recommandation invite la Grande-Bretagne à examiner la proposition de médiation. La même recommandation prévoit l’assistance de l’Unesco de sorte à ce que d’autres rencontres soient organisées pour résoudre le problème.

C’est la première fois qu’un pays est invité institutionnellement à recourir à une médiation dans le cadre de l’Unesco, depuis la mise en place de ce processus en 2010.

 Vassiliki Tzevelekou

Sources : Efimerida ton Syntakton - 07/10/2014  


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 08/10/2014