Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Nea selida 30/09/2018

 

 

Le Secrétariat Général à la Politique Numérique bâtit les fondations numériques du pays - Article du Secrétaire Général pour la Politique Numérique, Stelios Rallis, dans le journal Nea Selida (30.09.2018) dans le cadre d’un dossier sur l'innovation grecque  

La transition de la Grèce vers l’ère numérique est nécessaire non seulement pour relancer l’économie après la crise, mais elle constitue aussi l’une des conditions préalables à son développement. Dans le même temps, cela crée des opportunités qui permettront aux esprits forts du pays de rester en Grèce et de ne pas chercher du travail et une reconnaissance professionnelle à l'étranger.  

Il est important de souligner qu’il existe un déficit tant en Grèce qu’au niveau paneuropéen    en personnel ayant des compétences numériques spécialisées, on estime que le nombre d’emplois laissés vacants dans le secteur des Technologies, de l’Informatique et des Communications atteindra 500.000 emplois, en Europe, d'ici 2020. Au niveau mondial, d'ici 2021, le nombre d’emplois créés dans le domaine de la cybersécurité dépassera les six millions, dont la moitié ne sera pas occupée faute de ressources humaines qualifiées.

 Les infrastructures  

Sur cette base, au sein du Secrétariat Général à la Politique Numérique, nous concevons et mettons en œuvre des politiques qui contribuent aux fondations numériques du pays. Nous créons des projets dans le secteur des Technologies, de l'Information et des Communications qui font de la Grèce un pays doté d'infrastructures numériques matures, où les jeunes qui sont intéressés par les nouvelles technologies pourront travailler et évoluer professionnellement.  

Nous investissons dans des projets visant à améliorer les compétences numériques des étudiants, des travailleurs et de la population en général. Nous sommes proches de la communauté universitaire et nous planifions des actions dans le cadre de sa liaison avec l’industrie, car il s’agit d’une condition préalable fondamentale à la transition du pays vers l’ère numérique.  

Concrètement, pour relier l'éducation au marché du travail, nous lançons un projet pour les étudiants et les nouveaux scientifiques. Il s’agit du projet "Education et certification des étudiants et des jeunes scientifiques pour l'acquisition de compétences pour le développement d'applications et la gestion de réseaux et de systèmes informatiques modernes", qui offre l’opportunité d'obtenir une certification internationale.  

Le projet, d’un budget d’environ 13 millions d’euros, permettra de former et de diplômer jusqu’à 10.000 étudiants de troisième cycle, doctorants et étudiants de l’Université Ouverte Grecque dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, ce qui renforcera les compétences en programmation et en gestion de systèmes.  

La certification les rendra compétitifs sur le marché du travail en leur fournissant les compétences nécessaires pour couvrir des emplois spécialisés dans le secteur des technologies numériques en favorisant la croissance de l'économie numérique sur la base de l'innovation.  

Le projet a été conçu et sera mis en œuvre par le Secrétariat Général à la Politique Numérique en collaboration avec la "Société de l’Information SA", qui est un organisme de mise en oeuvre de projets technologiques, informatiques et de communications. La "Société de l'Information SA" travaillera avec des organismes de formation et de formation professionnelle publics et privés grecs (environ 20.000). Grâce à une plate-forme en ligne qui sera prochainement développée, chaque étudiant potentiellement éligible pourra accéder et sélectionner le sujet et l’institution de formation ainsi que l’examen correspondant aux certifications internationalement acceptées.  

Les prestataires de formation recevront une rémunération de 1.000 euros par bénéficiaire, uniquement pour les étudiants ayant réussi les examens de certification.  

La priorité du Secrétariat Général à la Politique Numérique est également l'éducation de la population. En mettant l'accent sur les femmes, il travaille en collaboration avec l’Université Ouverte Grecque à la conception d'un projet de formation à distance en compétences numériques, un programme qui concernera environ 250.000 personnes.  

De plus, l'amélioration des compétences numériques est un point clé de la Stratégie Numérique Nationale.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mardi 02 octobre 2018