Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Nouveau musée de Thèbes

 

Inauguration du Nouveau Musée Archéologique à Thèbes

07 juin 2016

La ville d’Œdipe et d’Hercule a enfin un Musée Archéologique à sa hauteur. Après des hauts et des bas et après environ une dizaine d’années de fermeture en raison des travaux de rénovation, d’agrandissement et de réinstallation, le Musée Archéologique de Thèbes ouvrira ses portes au public la semaine prochaine.

Les premières découvertes dans la région à la fin du 19e siècle et toutes celles qui ont suivi jusqu’à nos jours attestent avec une pléthore de trouvailles précieuses la qualification que lui a donné l’ex-éphore des Antiquités Vassilis Aravantinos. Le Musée présente une longue période de la vie quotidienne et artistique des habitants de Béotie.

Des salles couvertes d’une superficie de 2.692 m2 contre tout juste 613 m2 pour l’ancien, le musée est divisé en 18 unités dont 11 suivent l’ordre chronologique depuis l’ère préhistorique jusqu’à la fondation du nouvel état grec. L’inauguration a eu lieu le 7 juin à 19h00 par le Président de la République M. Prokopis Pavlopoulos en présence du ministre de la Culture et des Sports M. Aristide Baltas.

Dans les collections du musée se trouvent des pièces uniques au monde. Dans son ouvrage « Musée Archéologique de Thèbes », M. Aravantinos parle des sceaux cylindriques d’Orient, les seuls à avoir été trouvés à l’Ouest de l’Égée, des sarcophages en pierre peints de Tanagra uniques en Grèce, des objets découverts sur l’Acropole mycénienne de Thèbes fabriqués en matériaux exotiques et précieux comme de l’or, de l’ivoire et du lapis-lazuli mais aussi des Kouroi du Temple d’Apollon…

La fondation de Thèbes est décrite dans les plus charmants mythes de la mythologie grecque. Les mythes en rapport avec la Béotie et le rayonnement spirituel de la Béotie, avec une référence particulière aux tragédies du Cycle Thébain sont présentés dans des unités spécialisées. Lors de fouilles récentes, les trouvailles ont confirmé les récits de textes anciens. Un temple dédié au culte d’Hercule qui selon les mythes était un enfant de la ville de Thèbes.

Un nouveau bâtiment ultramoderne dont la construction a commencé en 2005 et s’est achevée en 2010. Le coût des travaux d’agrandissement et d’aménagement a été financé à hauteur de 8,1 milliards d’euros sur le 3e Cadre Communautaire de Soutien. La réinstallation des collections préhistoriques, classiques et byzantines a été financée à hauteur de 4,5 milliards par le Cadre de Référence Stratégique National.

Le nouveau bâtiment propose 1.000 m2 supplémentaires d’exposition ainsi que toutes les infrastructures nécessaires comme des ateliers d’entretien, des bibliothèques, des lieux de services pour les visiteurs, etc, comme attendu d’un musée moderne. Au nombre de ses atouts, on peut admirer la fouille souterraine – à l’instar du nouveau Musée de l’Acropole – avec des antiquités mycéniennes et de l’helladique ancien, depuis le dessus mais elle est aussi accessible au public.

 Antonis Karatzaferis

Journal Eleftheros Typos – 02 juin 2016

page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 08/06/2016