Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Ode d'Amphipolis

 

 

Amphipolis : Les beautés de « l’antique métropole » et l’intérêt moderne qu’elle suscite

Durant 12 siècles, de 437 avant J.-C. au 7e siècle, elle a été un grand centre métropolitain de l’antiquité grecque dans la Grèce du Nord. La primauté d’Amphipolis était indéniable dans le monde grec, bien avant la création d’autres grandes villes en Macédoine. Aujourd’hui, il reste encore beaucoup à découvrir, en visitant la « métropole » antique et sa version moderne.

Amphipolis, construite sur une place de choix près de la mer et de l’estuaire du Strymonas, au pied du mont Pangaios, durant une très longue période de l’antiquité, elle a été un carrefour nautique névralgique, un port et un comptoir commercial, revêtant une importance stratégique. Durant les périodes classique, macédonienne, hellénistique, romaine et byzantine, elle était un point de référence constant, un centre de vie économique, social, commercial et  culturel important.

La découverte récente sur la colline de Kasta est indicative du poids spécifique et de la place d’Amphipolis dans le monde antique, cependant elle n’est pas la seule preuve de son importance. Elle renforce et confirme ce qui était déjà connu grâce aux divers éléments, mythes et témoignages sur son lourd passé historique. La ville actuelle, avec la richesse de ses collections, de son musée archéologique, se trouve au centre d’une vaste région à l’histoire mouvementée, avec ses « protagonistes » historiques, Thucydide, Agnone, Brasidas et Cléon, les Rois Macédoniens Philippe II et Alexandre Le Grand, sa femme Roxane et son fils, Cassandre, jusqu’à la dissolution de la Macédoine, Persée et le romain Emilius Paulus, jusqu’à Apostolos Pavlos, qui, en suivant la voie Egnatia, l’a visité en 49 ou 50 après J.-C., évêché jusqu’en 692 après J.-C. à l’époque byzantine, elle était administrée par Alexios et Ioannis Primikiris et jusqu’aux temps modernes et le souvenir « sombre » des villages martyrisés et détruits de Kormista et Kerdyllia, victimes de l’occupation et de la résistance.

Elle est entourée, également, de beautés naturelles, les gorges profondes du Aggitis, les « gorges d’Orphée »,  avec les sentiers pédestres, les centaines de marches taillées dans la roche qui mènent au pont unissant les deux rives de la rivière, les pistes cyclables éloignées sur les versants du canyon et surtout la richesse géologique à la beauté époustouflante de la Grotte de Alistratis, vieille de 3 millions d’années, où l’on peut admirer de rares et denses stalactites et stalagmites tout au long des mille mètres de ses couloirs.

Cette Amphipolis, glorieuse, historique, martyrisée, métropole du monde antique, un « instant de bonheur » aux yeux du visiteur, de l’explorateur, depuis les sommets, depuis Pangaios, depuis Kerdyllia, depuis les Gorges d’Orphée, embrase du regard le cours sinueux des deux rivières qui serpentent au milieu d’une étendue verte, de cultures et de biotopes, à la végétation arboricole et arbustive et à la flore sauvage, avant de se mêler à la mer, il a voulu mettre en évidence l’« Ode d’Amphipolis » qui a été organisée le week-end dernier par le 1er Symposium Touristique du Pangaios Occidental, sous l’égide du Ministère de l’Intérieur (Macédoine-Thrace) et co-organisé avec l’Ephorie des Antiquités de Serres. Le Secrétaire d’État Mme Maria Kollia-Tsaroucha a visité la région et le symposium et a félicité les organisateurs de l’ « Ode d’Amphipolis », qui sont des citoyens actifs, originaires de la région, motivés pour la mettre en avant.

« Ils ont leur région rivée au cœur, sont originaires des villages aux alentours du Pangaios Occidental et nous avons décidé, de nous faire accompagner par des représentants de la presse afin qu’ils voient de près les beautés de la région, avec au premier plan le tumulus de Kasta. L’intérêt de toute la communauté internationale envers cette découverte unique est vif, les fouilles continuent toujours et les visites ne sont toujours pas autorisées. Le ministère de Macédoine-Thrace est ouvert à toute co-organisation dans n’importe quelle région relevant de sa compétence et à toute personne en exprimant le souhait » a déclaré Mme Kollia-Tsaroucha et a ajouté « Nous donnerons toutes les informations, mettant en avant cette région, pas seulement archéologiques, mais aussi sur la vie quotidienne aujourd’hui, les beaux sites inexploités, ils ont besoin d’initiative privée et naturellement d’un soutien gouvernemental pour mettre en évidence et atteindre le but pour lequel l’« Ode d’Amphipolis » a été organisée ».

« Nous tenons à féliciter l’initiative l’« Ode d’Amphipolis », nous pensons, que c’est l’un des rares moyens pour que le visiteur entre en contact avec les monuments, les aime et les adopte » a ajouté la responsable de l’Ephorie des Antiquités de Serres Mme Pénélope Malama.

De son côté, le président de l’« Ode d’Amphipolis » M. Dimitris Garoufas a présenté les raisons pour lesquelles cette initiative a vu le jour, après la découverte du Tumulus de Kasta.

« La découverte a attiré l’attention de toute la communauté internationale en 2014 et notre inquiétude pour la région nous a poussé à agir et à organiser ce symposium, visant au développement holistique et original de la région. Nous souhaitons que les visiteurs restent suffisamment longtemps afin de découvrir toutes les richesses de la région » a souligné M. Garoufas en poursuivant « Nous souhaitons que l’aura d’Amphipolis renaisse, un centre culturel international organisant des manifestations à un niveau supranational, parce qu’à un moment donné il exprimait l’Hellénisme Œcuménique et cet esprit doit aussi ressortir dans le futur comme un centre culturel modèle ».

 

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : vendredi 07 juillet 2017