Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Sarcophage

 

 

Le sarcophage volé restitué à New York

Le consul général de Grèce à New York, Konstantinos Koutras, a reçu vendredi au cours d’une cérémonie spéciale qui s’est tenue dans le bureau du procureur du district de New York, à Manhattan, un important fragment d’un sarcophage romain qui avait été exporté illégalement depuis la Grèce.

Le colonel Mathew Bogdanos, procureur régional adjoint, d’origine grecque, qui s’occupe de la protection des antiquités de la guerre en Irak, était présent à la cérémonie.

L’artefact en marbre, de facture exceptionnelle, a été trouvé dans une galerie de New York par le docteur Tsirogiannis, archéologue grec et enquêteur. Le Dr Tsirogiannis a immédiatement prévenu les autorités compétentes de répression américaines et grecques que le pilleur d’antiquités Bekina avait fait passer le marbre antique.

Le sarcophage a été trouvé dans la galerie « Royal-Athena Galleries », propriété de Jérôme Eisenberg. Le sarcophage représente une bataille entre les Grecs et les Troyens et ce fragment apparaît également sur quatre photographies de type Polaroïd et est consigné sur trois notes manuscrites, toutes issues des archives confisquées de Bekina en 2001 (par les autorités italiennes et suisses). La saisie des archives a été effectuée par les autorités italiennes et suisses dans la zone « grise » de Genève.

Comme le précise le Dr Tsirogiannis, « M. Bekina a déjà été condamné en Italie et en Grèce, pour recel et transport d’œuvres d’art volées (antiquités), alors que des dizaines d’antiquités répertoriées dans ses dossiers, ont déjà été identifiées et rendues à l’Italie mais aussi à la Grèce (telles la couronne macédonienne en or qui a été rapatriée du musée Getty en 2007 et une tête en marbre de Hermès en 2015).

D’autres rapatriements sont en attente, selon les identifications faites par l’archéologue et enquêteur à l’université d’Oxford.

Selon la présentation de l’objet par la galerie Royal-Athena Galleries, le fragment du sarcophage a été classé par un expert en sarcophages romains le Dr Koh comme provenant d’un atelier de sarcophage qui avait créé un autre sarcophage qui est actuellement exposé au musée archéologique de Thessalonique. Les autorités judiciaires compétentes de New York ont procédé à la saisie de l’artefact, l’heure est maintenant venue de son retour dans sa patrie.

La galerie « Royal-Athena Galleries » avait déjà été impliquée dans la vente d’antiquités illicites, comme la vente de poteries volées lors du grand vol commis dans le musée de Corinthe en 1990.

Angeliki Kotti

Sources : journal Ethnos 10 février 2017

page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 13/02/2017