Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Top Resa 2017

 

 

Kountoura

Objectif de 35 millions de touristes en 2020  

 

Le pavillon grec a cette année une présence neuve et dynamique au 39e Salon international du tourisme inauguré mardi à Paris .

Ce grand rendez-vous de la branche du tourisme dans le monde réunit 1.600 pavillons et compte accueillir cette année plus de 30.000 visiteurs.

Malgré une concurrence acharnée, les opportunités sont grandes pour chacun des exposants, dont la Grèce, concernant tant la promotion du produit touristique que la conclusion d'accords avec des agences de tourisme, des tour opérateurs ou autres professionnels de la branche, ce qui a été confirmé mercredi par le grand intérêt porté par les visiteurs à la manifestation spéciale de promotion de la Grèce organisée par l'Office hellénique du tourisme (EOT).

Sur les murs bleus du pavillon grec, la vidéo "Grèce, 365 jours par an" retient l'attention de tous les visiteurs. Cette vidéo a d'ailleurs remporté le premier prix de l'Organisation mondiale du Tourisme (OMT), ainsi qu'au Festival international de Zagreb - qui a réuni 63 pays.

A cette occasion, la ministre du Tourisme, Elena Kountoura ne cachait pas sa satisfaction tant pour la place centrale attribuée cette année au pavillon grec que pour les résultats de la stratégie conduite au cours de ces deux dernières années - depuis 2015.

Faisant d'ailleurs un bilan de ces deux dernières années, Mme Kountoura a fait part, dans des déclarations à l'ANA, du commentaire du SG de l'OMT, Taleb Rifai: "ces deux dernières années, la Grèce a réussi un petit exploit et a des rythmes de croissance touristique de 7%, le double de la moyenne mondiale qui est de 3-4%, ce qui fait du pays un exemple à suivre".

Grâce à cette dynamique, la Grèce a réussi à être élue, deuxième en série, au Conseil exécutif de cinq membres de l'OMT, un organisme comptant plus de 157 pays membres. Le Conseil exécutif est composé de la Lituanie, de la Grèce, de la Russie, de la Roumanie et de l'Azerbaïdjan.

"Notre objectif est de renforcer l'image internationale de la Grèce", a affirmé la ministre, qui a dûment souligné que "l'entrée dans le Conseil exécutif est très importante, parce que c'est là que sont prises les décisions importantes pour un développement équilibré et durable, et nous avons été pour notre part absents jusqu'en 2015. Nous nous sommes activés cependant par la suite, non seulement à l'ONU, mais aussi à l'OCDE, et nous avons commencé à participer, à dire nos propositions, à intervenir à toutes les rencontres à haut niveau qui gèrent les questions du tourisme, telles que les crises, la sécurité, la publicité ou le développement”.  

La ministre a pour ambition que le nombre de touristes en Grèce pour 2017 dépasse les 30 millions, incluant les croisières. En se basant sur une augmentation en 2018 à deux chiffres, Mme Kountoura espère atteindre les 35 millions en 2020.

A la question, qu’est ce qui permet d’espérer une si forte augmentation, Mme Kountoura a parlé de “l’étroite et particulière coopération avec les régions, les municipalités et le secteur privé”.

“Nous nous sommes tous unis pour faire du tourisme notre priorité et nous avons suivi notre stratégie, une politique régionale nationale. Le gouvernement et le secteur privé nous ont soutenu et nous avons obtenu ces excellents résultats” a-t-elle souligné. Le développement de l’agrotourisme, lien entre la production primaire et le tourisme, afin que toutes les régions puissent en tirer des bénéfices, a été l’un des principaux objectifs du gouvernement.

Pour les quatre ans à venir, le maintien de l’équilibre entre les arrivées et la disponibilité reste une préoccupation majeure pour la ministre. De plus, l’augmentation attendue du trafic ne dépend pas de Mme Kountoura, qui souligne que l’autre préoccupation majeure est le développement et la qualité du tourisme thématique, comme les congrès, les conférences, le tourisme lié au mariage ou à la plongée, qui est considéré comme un tourisme lucratif.  

Olympia Tsipira - ANA

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : jeudi 28 septembre 2017