Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

TRAINOSE

 

 

TRAINOSE à la place du conducteur

Quatre constructeurs automobile choisissent les chemins de fer helléniques et le port du Pirée comme porte d’accès à l’Europe

 

La liste des clients internationaux de TRAINOSE (service fret des chemins de fers hellénique) ne cesse de s’agrandir.

Après l’américain Hewlett Packard, les colosses chinois Huawei et ZTE, les multinationales Procter et Gamble et Sony Electronics, qui ont choisi la route grecque pour écouler leurs produits en Europe, de nouveaux accords sont en voie de finalisation avec de grands constructeurs automobiles qui renforceront les bases pour transformer la Grèce en principal centre de transit du Vieux Continent.

Selon des informations de RealNews, Chrysler (filiale de Fiat), Skoda, Kia et Hyundai ont entamé des discussions avec Cosco et TRAINOSE, de sorte à faire du port du Pirée la principale porte d’entrée pour leurs marchandises en Europe.

Les signatures de ces contrats vont faire augmenter non seulement la valeur de TRAINOSE mais ouvre la voie à un développement de l’industrie logistique grecque.

Sony a déjà réalisé cinq transports depuis ses usines vers l’Europe Centrale, Hewlett Packard est à la veille de l’expédition de son chargement depuis ses usines en Chine vers la République Tchèque.

Deux convois de 40 containers arriveront au Pirée et seront transportés chaque semaine par les wagons de TRAINOSE et emprunteront la nouvelle ligne de 17 km reliant Ikonio à Thriaso puis les 2200 km jusqu’en Tchéquie seront effectués en 4 jours.

De plus, TRAINOSE a conclu un accord commercial avec Procter et Gamble pour le transport de ses marchandises d’Athènes à Thessalonique, dans un premier temps il s’agit de trois containers chaque jour mais rapidement cet accord va se développer aussi vers l’international.

Les russes et les français sont les deux principaux intéressés par le rachat de la société grecque. Ils considèrent que les chemins de fer helléniques ont la capacité de jouer un rôle primordial dans le transport de marchandises vers l’Europe Centrale, Orientale et Occidentale.

Les trois entreprises intéressées par le rachat de TRAINOSE sont entrées dans la dernière phase des négociations, il s’agit de la SNCF (France), de RZD (Russie) et de GFR (Roumanie), la dernière sera exclue de la dernière phase de négociation suite à un scandale de corruption impliquant son principal actionnaire. L’entreprise Rosco (société d’entretien du matériel roulant) intéresse l’entreprise française Alstom avec Damco Energy, la russe RZD-GEK TERNA et l’allemande Siemens.

L’entreprise qui rachètera TRAINOSE bénéficiera d’un atout majeur, elle contrôlera la nouvelle chaîne d’approvisionnement vers l’Europe Centrale qui court-circuite les ports européens du Nord (Hambourg et Rotterdam) et réduit jusqu’à 10 jours le temps d’acheminement des marchandises.

(sources : RealNews 24/05/2014)


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 02/06/2014