24 juillet 2012

Journal La Tribune

Journal Le Figaro

Journal Les Echos

Pourquoi la Grèce fait-elle de nouveau peur ?

Par Yves Bourdillon

« Grèce, exit », le retour. Il a suffi de deux déclarations venues d'Allemagne ce week-end pour que le scénario d'une sortie catastrophique de la Grèce de la zone euro effarouche de nouveau les marchés. C'est le journal « Der Spiegel », tout d'abord, qui affirmait qu'il est « déjà clair » pour la troïka (Union européenne, Fonds monétaire international, Banque centrale européenne), dont une mission retourne aujourd'hui à Athènes, que la Grèce ne pourra tenir ses engagements de réduire sa dette à 120 % du PIB d'ici à 2020 en échange du plan d'aide de 130 milliards d'euros de mars dernier. L'eurozone serait sollicitée pour 10 à 50 milliards d'euros supplémentaires, mais le FMI suspendrait ses versements dès septembre.

Le vice-chancelier allemand, Philipp Roesler, s'est quant à lui déclaré « très sceptique » sur les engagements de la Grèce, auquel cas « elle ne recevra plus d'aides », ajoutant que la sortie de la Grèce de la zone euro « a perdu de son horreur depuis longtemps ». Les créances sur la Grèce ont été passées par pertes et profits.

 

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mardi 24 juillet 2012