Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Environnement 23/03/2011

 

 

L’île de Aghios Eustratios, située à 18km au nord-est de Limnos dans la mer Egée, a une superficie de 44 km2 et 210 habitants, va devenir la première île à couvrir, dans un laps de temps très court, la totalité de ses besoins en énergie grâce à des parcs éoliens et photovoltaïques.

Il s’agit de la première île qui non seulement sera alimentée à 100% par de l’énergie issue de sources renouvelables mais elle sera aussi la première à ne plus être raccordée par câble au continent.

Le projet a déjà été lancé et sera pleinement mis en œuvre dans un délai de deux ans et demi maximum.

Pour la production d’énergie, deux éoliennes ainsi qu’un parc photovoltaïque seront utilisés tandis que les déplacements écologiques seront assurés par des véhicules électriques et à hydrogène.

Aghios Eustratios va devenir un laboratoire ouvert pour acquérir de nouvelles connaissances et en même temps un laboratoire pour une nouvelle société plus respectueuse de l’environnement.

Le Parlement grec a adopté le 15 mars 2011 à la majorité le projet de loi du ministère de l’Environnement, de l’Energie et du Changement Climatique concernant la préservation de la biodiversité.

Ø Avec la nouvelle loi, un système national de régions protégées a été créé, intégrant tous les types de protection, l’harmonisation avec le cadre communautaire et la simplification des procédures de désignation. De plus, il définit clairement les règles et les utilisations autorisées dans les régions protégées.

Ø Des mesures de protection sont définies pour l’ensemble des espaces naturels, de sorte à ce que soit mis un coup d’arrêt à un niveau satisfaisant de la destruction des écosystèmes fragiles, des petites zones humides, des zones côtières et du milieu marin.

Ø Bénéficieront d’un statut précis et moderne de protection les espèces importantes mais aussi endémiques, c’est à dire la faune et la flore vivant et croissant uniquement en Grèce. Des mesures de protection sont également adoptées pour les ressources génétiques et les races indigènes d’animaux d’élevage et de plantes qui constituent des éléments précieux de la biodiversité agricole.

Ø La connaissance scientifique est mise en valeur, avec comme objectif l’unification et le traitement complet des données scientifiques et territoriales collectées.

Ø Des incitations pour la protection de la biodiversité sont instaurées, ainsi que des sanctions pénales contre les personnes dégradant volontairement l’environnement.

Ø L’urbanisation est limitée dans les régions hors plan urbain du Réseau Natura


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 03/02/2015