Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Finances - 25/05/2016

 

 

Déclaration du ministre des Finances M. Euclide Tsakalotos à l’issue des travaux de l’Eurogroupe

Bruxelles – 24 mai 2016

 

« Après quelques moments de tension et onze heures de discussions, nous sommes arrivés à un accord, ce qui signifie que la première évaluation est achevée et que nous avons un accord substantiel sur tous les points. Nous avons également un accord concernant le versement de la tranche d’aide liée à la première évaluation. Nous espérions un montant compris entre 9 et 11 milliards d’euros – il s’agit finalement d’un montant de 10,3 milliards d’euros dont une large part revient aux arriérés, pour le remboursement des dettes Publiques. Comme vous le comprenez, le non-paiement des dettes agit comme la fiscalité et par conséquent, ces remboursements réduiront dans une large mesure l’effet cyclonique des mesures que nous avons prises.

Nous avons également un accord sur la dette. Certaines de ces mesures seront appliquées immédiatement, à court terme et le Mécanisme Européen de Stabilité peut maintenant commencer – à partir de l’achèvement de la première évaluation et la confirmation du versement de la tranche – à examiner les moyens de réduction du risque concernant le montant des taux d’intérêt. Nous avons aussi un accord que certaines mesures seront adoptées à moyen terme, qui seront déterminées en 2018, mais dont nous connaissons déjà les grandes lignes.

Nous sommes également parvenus à un accord pour la dette à long terme. Il s’agit d’un moment important pour la Grèce après tout ce temps, puisque nous avons maintenant un accord non seulement sur l’évaluation et les mesures structurelles mais aussi sur la dette. Les deux questions ont été liées – vous vous souviendrez que l’été dernier nous avions convenu que la première évaluation devait être achevée et par la suite nous aurions un débat sur la dette. Pourtant, ces deux questions ont été liées et maintenant nous avons un paquet entier. Je pense que ceci peut nous permettre d’être optimistes sur le fait que nous nous trouvons au début de la transformation du cercle vicieux de la récession, des mesures et de nouveau la récession, dans lequel se trouvait la Grèce, en un cercle vertueux où les investisseurs auront la possibilité d’investir de nouveau dans le pays. Merci beaucoup. »


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 25/05/2016