Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Finances 25/11/2015

 

 

Ministère des Finances

Bureau de Presse

Nikis 5-7 - 10180 Athènes

Tél. : 210-3332553

press@minfin.gr                                                                                                                                          Athènes, 25 novembre 2015

 

Exécution du Budget Public : janvier – octobre 2015

 

Selon les résultats définitifs sur l’exécution du Budget Public, pour les 10 premiers mois de 2015, avec une comptabilité de caisse modifiée, la balance du budget public présente un déficit de 793 millions d’euros contre un déficit de 2.448 millions d’euros pour la même période de 2014, l’objectif révisé fixé par le projet de loi budgétaire 2016 pour un déficit étant de 2.881 millions d’euros. Le solde primaire a enregistré un excédent de 4.532 millions d’euros, contre un excédent primaire de 2.654 millions d’euros par rapport à la même période de 2014 alors que l’objectif fixé pour l’excédent primaire était de 2.424 millions d’euros.  

Le montant des recettes nettes du Budget Public s’élève à 39.755 millions d’euros, inférieures de 2.106 millions d’euros ou 5,0 % par rapport à l’objectif fixé.  

Les recettes nettes du Budget ordinaire s’élèvent à 36.660 millions d’euros, inférieures de 1.898 millions d’euros ou 4,9% par rapport à l’objectif fixé, dont 1.867 millions d’euros sont dus au retard dans les recettes provenant du transfert des rendements des obligations d’Etat dans les portefeuilles des banques centrales de la zone euro (ANFAs & SMPs) selon l’objectif révisé.  

Plus particulièrement, durant la période janvier-octobre 2015 un excédent par rapport à l’objectif a été enregistré dans les recettes :  

- des impôts directs des catégories spéciales de 20 millions d’euros ou 1,8%

- des impôts sur la fortune de 222 millions d’euros ou 12%

- des autres impôts directs de 39 millions d’euros ou 1,7%

- des impôts spéciaux à la consommation sur les produits énergétiques de 46 millions d’euros ou 1,4%  

Au contraire, un déficit par rapport à l’objectif a été enregistré dans les recettes :  

- des impôts sur les revenus des personnes physiques de 243 millions d’euros ou 3,6%

- des impôts sur les revenus des personnes morales de 84 millions d’euros ou 4,1%

- de la TVA sur les autres produits de 185 millions d’euros ou 2,0%

- des autres impôts à la consommation de 51 millions d’euros ou 18,3%

- du total des autres recettes non fiscales de 73 millions d’euros ou 2,3%  

Les remboursements de recettes s’élèvent à 2.277 millions d’euros, présentant une baisse de 344 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé (2.621 millions d’euros).  

Les recettes du Budget des Investissements Publics se sont chiffrées à 3.095 millions d’euros, inférieures de 208 millions par rapport à l’objectif fixé.  

Plus précisément, au mois d’octobre 2015, le montant des recettes nettes du Budget Public s’est élevé à 5.464 millions d’euros, inférieur de 57 millions d’euros par rapport à l’objectif mensuel fixé. Les recettes nettes du Budget ordinaire se sont chiffrées à 4.438 millions d’euros, supérieures de 150 millions d’euros par rapport à l’objectif mensuel fixé. Les remboursements de recettes se sont chiffrés à 255 millions d’euros, inférieurs de 121 millions d’euros par rapport à l’objectif mensuel fixé de 377 millions d’euros.  

L’augmentation des recettes en octobre 2015 par rapport à l’objectif fixé est due principalement :

- à l’impôt sur la fortune pour 201 millions d’euros

- aux autres impôts directs pour 40 millions d’euros

- des impôts spéciaux à la consommation sur les produits énergétiques pour 42 millions d’euros  

Au contraire, la baisse des recettes en octobre 2015 par rapport à l’objectif fixé est due principalement :

- aux impôts sur les revenus des personnes physiques pour 49 millions d’euros

- aux impôts sur les revenus des personnes morales pour 100 millions d’euros

- à la TVA sur les autres produits pour 105 millions d’euros  

Les dépenses du Budget Public s’élèvent à 40.548 millions d’euros et sont inférieures de 4.194 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé de 44.742 millions d’euros.  

Plus particulièrement, les dépenses du Budget ordinaire se chiffrent à 37.727 millions d’euros et sont inférieures de 3.165 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé, en raison principalement de la réduction des dépenses primaires de 2.822 millions d’euros ainsi que des dépenses de caisse pour des programmes d’armement de 395 millions d’euros.  

Les dépenses du Budget ordinaire ont diminué par rapport à la même période de 2014 de 1.923 millions d’euros soit 4,9 %, malgré le versement supplémentaire de 33 millions pour les honoraires de garde des médecins ESY, de 101 millions de rendement à l’Union Européenne, de 68 millions d’aide spéciale économique pour lutter contre la crise humanitaire, de 92 millions de subventions agricoles, de 24 millions de prime de chauffage, 22 millions de subventions pour les transports en commun et de 19 millions d’organisation des élections. 

Les dépenses du Budget des Investissements Publics se sont chiffrées à 2.821 millions d’euros, inférieures de 1.029 millions par rapport à l’objectif fixé (3.850 millions) et inférieures de 1.297 millions par rapport à la même période en 2014.  

Plus précisément, au mois d’octobre 2015, les dépenses du Budget de l’Etat s’élèvent à 4.352 millions d’euros et sont inférieures de 312 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé, tandis que les dépenses du Budget ordinaire se chiffrent à 3.702 millions d’euros et sont inférieures de 523 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé. Les dépenses du Budget des Investissements Publics se sont chiffrées à 651 millions d’euros, supérieures de 211 millions par rapport à l’objectif mensuel fixé.


page précédente  

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 27/11/2015