Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Finances 26/11/2014

 

 

Ministère des Finances

Bureau de Presse

Nikis 5-7  - 10180 Athènes

Tél. : 210-3332551

press@minfin.gr                                                                                                                                                     Athènes, 26 novembre 2014

 

Exécution du Budget Public : dix premiers mois de 2014

 

Selon les données définitives sur l’exécution du Budget Public, au cours de la période janvier-octobre 2014, avec une comptabilité de caisse modifiée, la balance du budget public présente un déficit de 2.448 millions d’euros contre un déficit de 2.958 millions d’euros pour la même période de 2013, l’objectif fixé dans le budget 2015 pour le déficit est de 1.567 millions d’euros. Le solde primaire a enregistré un excédent de 2.654 millions d’euros, contre un excédent primaire de 2.590 millions d’euros par rapport à la même période de 2013 alors que l’objectif fixé dans le budget 2015 pour l’excédent primaire est de 3.539 millions d’euros.

Le montant des recettes nettes du Budget Public s’élève à 41.319 millions d’euros, soit un retard de 1.278 millions d’euros ou 3,0% par rapport à l’objectif fixé dans le budget 2015.

Les recettes nettes du Budget ordinaire s’élèvent à 37.807 millions d’euros, inférieures de 666 millions d’euros ou 1,7% par rapport à l’objectif fixé dans le budget 2015.

Le total des recettes fiscales s’élève à 35.702 millions d’euros, inférieures de 562 millions d’euros ou 1,5% à l’objectif fixé dans le budget 2015.

Plus particulièrement, au cours de la période janvier-octobre 2014 ont dépassé l’objectif fixé dans le budget 2015 : les transferts de capitaux de l’ordre de 9 millions d’euros ou 4,2%, les autres taxes spéciales à la consommation de l’ordre de 8 millions d’euros ou 0,4% et les autres taxes à la consommation de l’ordre de 8 millions d’euros ou 3,6%.

A contrario, les catégories de recettes qui ont dépassé l’objectif fixé pour le budget 2015 sont :

> L’impôt sur le revenu des personnes physiques avec 92 millions d’euros ou 1,4%

> Les autres impôts directs avec 62 millions d’euros ou 2,5%

> La TVA sur les produits pétroliers de 80 millions d’euros ou 4,6%

> L’autre taxe spéciale à la consommation sur les produits pétroliers de 150 millions d’euros ou 4,5% et

> La TVA sur les autres produits avec 94 millions d’euros ou 1,0%

Les remboursements de recettes se sont élevés à 2.844 millions d’euros, soit un excédent de 87 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé pour le budget 2015 de 2.757 millions d’euros.

Les recettes du Budget des Investissements Publics se sont chiffrées à 3.513 millions d’euros, en baisse de 612 millions par rapport à l’objectif fixé pour le budget 2015.

Les dépenses du Budget de l’Etat s’élèvent à 43.768 millions d’euros et sont inférieures de 397 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé pour le budget 2015 de 44.165 millions d’euros.

Plus particulièrement, les dépenses du Budget ordinaire se chiffrent à 39.650 millions d’euros et sont inférieures de 372 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé pour le budget 2015, en raison principalement de la réduction des dépenses primaires de 345 millions d’euros par rapport à l’objectif fixé de 34.170 millions d’euros, mais aussi des dépenses pour les programmes d’équipement de 23 millions d’euros et des dépenses pour les intérêts de 4 millions d’euros.

Les dépenses du Budget ordinaire ont diminué par rapport à la même période de 2013 de 2.934 millions d’euros soit 6,9 %. Cette diminution est due principalement à la réduction de l’ensemble des dépenses primaires de 2.010 millions d’euros ou 5,6% par rapport à la même période de 2013, malgré des dépenses en augmentation correspondant au versement de 490 millions d’euros pour le dividende social, 37 millions d’euros pour la prime de chauffage et 69 millions d’euros pour l’organisation des élections.

Les dépenses du Budget des Investissements Publics se sont chiffrées à 4.118 millions d’euros, inférieures de 25 millions par rapport à l’objectif fixé (4.143 millions) et supérieures de 793 millions par rapport à la même période l’année précédente.

 

page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 28/11/2014