Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Nikos Pappas 02/09/2016

 

 

Déclarations du ministre d’État M. Nikos Pappas après l’annonce des résultats de la vente aux enchères des 4 licences de TV

Athènes - 02 septembre 2016

Le processus de la vente aux enchères des 4 licences de télévision a été couronné de succès et offre à la Grèce la possibilité d’entrer dans une nouvelle époque télévisuelle où la légalité est limpide. La Grèce envoie le message à tout le pays et au-delà de ses frontières que des règles existent pour tous.

Nous ne nous attendions pas à une telle envolée des offres. Nous étions plus prudents et réservés dans nos estimations. Ce que nous avons fait cependant était de concevoir une vente aux enchères afin que l’état grec tire un profit maximal des licences. Je pense que nous y sommes parvenus. La clé de la réussite de la vente aux enchères du point de vue du gouvernement était d’empêcher toute fuite d’informations entre les enchérisseurs. C’est ce que nous avons réussi. Aucune information n’a été divulguée et je considère ceci comme un élément déterminant de la procédure.

L’achèvement de la vente aux enchères met fin à 27 ans d’anarchie. La Grèce n’a plus le « privilège » embarrassant d’être le seul pays à n’avoir jamais recouru à une procédure d’appel d’offres pour l’octroi de licences de télévisions privées.

Dorénavant, dans notre pays 4 chaînes de télévision vont émettre en toute légalité. Des entreprises viables qui vivront grâce à leur fonctionnement, en produisant un programme télévisuel compétitif de qualité et non plus grâce à leurs relations avec les gouvernements successifs. Des chaînes qui informeront le peuple grec avec objectivité et pluralisme, et non plus selon les liens étroits entretenus entre leurs propriétaires et les dirigeants politiques et dans un contexte de prêts à fonds perdus.

Ce changement historique dans le paysage de la radiotélévision dans notre pays constituait une exigence du peuple grec depuis des décennies. C’était un engagement clé du gouvernement SYRIZA. Au-delà, cependant, de la volonté politique indéniable, la mise en œuvre d’un appel d’offres transparent, qui constituera un modèle dans le futur pour attirer des capitaux en maximisant les bénéfices pour le contribuable grec, a exigé un travail acharné, du dévouement et de la moralité qui transcende le simple sens du devoir, de la part de dizaines de personnes qui ont déplacé des montagnes pour atteindre ce but.

Je tiens à remercier les cadres du Secrétariat Général à l’Information et à la Communication qui se sont dépassés durant de longs mois, du début du processus législatif jusqu’au paroxysme du processus de la vente aux enchères. Les membres des Commissions de Déroulement de l’Appel d’offres et des Recours qui se sont montrés à la hauteur des circonstances. Les cadres de Singular Logistic qui ont encadré avec une parfaite intégrité le processus. La Police Hellénique, qui a fait respecter l’ordre d’une façon admirable ainsi que le Ministre compétent. Les députés de la majorité qui ont livré une bataille pour la liberté de la presse, le pluralisme et, enfin, la Démocratie. Et, bien entendu, à mes collaborateurs et aux avocats. Je veux, enfin, remercier tous ceux qui ont mis en doute politiquement l’appel d’offres. Et même ceux qui sur le fond ont sapé le processus. Parce qu’ils – en déposant plus de 60 procédures pour tenter de contester l’appel d’offres – ont permis de rejeter chaque argument, chaque contradiction. De cette façon, ils ont complètement blindé l’appel d’offres politiquement, juridiquement, institutionnellement et moralement.


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 02/09/2016