Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Premier ministre 16/04/2015

 

 

Déclarations du Premier ministre M. Tsipras à l'agence Reuters

16 avril 2015


Le gouvernement grec travaille durement dans tous les champs annexes de la négociation, tant à Bruxelles qu'à Athènes, afin de trouver une solution mutuellement profitable, un compromis honnête avec nos partenaires. Un compromis qui respecte à la fois tant le récent mandat populaire que le cadre de fonctionnement de la zone euro.

Les points de convergence et de contact des deux parties sont déjà très nombreux et constituent le cadre dans lequel s'inscrira notre accord. Par rapport au point de départ, des progrès notoires ont été réalisés sur un certain nombre de questions relatives à l’amélioration du système de récolte de l’impôt et le renforcement de son autonomie, la lutte contre la corruption, l’efficacité de l’administration ainsi que les interventions fiscales qui garantiront un excédent primaire suffisant pour cette année sans affecter la majorité de la société mais en répartissant la charge sur ceux qui ont une forte capacité fiscale.

Subsistent, bien sur, quatre points de divergence : les relations de travail, la sécurité sociale, l’augmentation de la TVA mais aussi la question de la mise en valeur du patrimoine public.

Je veux être clair, il ne s'agit pas ici d'une faiblesse dans l'approche technique, mais bien d'un désaccord politique dont tout le monde était au courant, dans la mesure où ils ont reconnu et continuent à reconnaître que le compromis recherché respectera le choix clair du peuple grec exprimé lors des élections de janvier.

Malgré la cacophonie et les erratiques fuites et déclarations de ces derniers jours, d’un autre côté je reste résolument optimiste qu’un accord sera conclu jusqu’à la fin du mois. Parce que je sais que l’Europe a appris à vivre à travers ses désaccords, à composer et à aller de l’avant.

Je suis convaincu que l'Europe des traditions démocratiques et des Lumières ne cèdera pas aux voix extrêmes de certains, ne choisira pas la voie d'un chantage de financement immoral et odieux, mais la voie de la conciliation des différends, la voie de la stabilité et du respect mutuel, et surtout la voie de la démocratie pour le bien de notre avenir européen commun.


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 17/04/2015