Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Stratégie Holistique

 

 

Une Stratégie Holistique pour la Croissance  

Pour la première fois, la Grèce acquiert une Stratégie Holistique de Croissance, qui définit la vision du gouvernement grec pour la promotion d’une croissance durable, sur des bases sociales et environnementales solides. La stratégie holistique pour la croissance comprend des initiatives qui permettront à la Grèce de sortir avec succès de la période d'ajustement, après avoir mis en œuvre dans un délai très court un nombre impressionnant de réformes, dans des conditions défavorables. Certaines réformes ont été achevées, tandis que d'autres qui sont en cours de mise en œuvre ou doivent être approfondies, sont incluses dans cette stratégie globale, qui vise à : 

• inverser la désindustrialisation de la Grèce et restaurer l'augmentation de la productivité et de la compétitivité

• concevoir l'ère numérique

• valoriser les ressources humaines spécialisées

• mobiliser les secteurs coopératifs et sociaux de l'économie

• moderniser les infrastructures (transports, technologie numérique, énergie)

• exploiter les avantages comparatifs du pays

• transformer le modèle de production du pays vers des modes de production et de  consommation durables 

Dans cette approche de la Stratégie Holistique de Croissance, ont contribué les Conférences Régionales de développement pour la reconstruction productive (second semestre 2017 et début 2018), qui ont mis en évidence l'importance du développement d’une méthodologie de réflexion collective, qui exige: (a) la poursuite et le renforcement des réformes en évaluant leur impact (b) des réformes horizontales dans trois domaines clés (administration publique, système judiciaire et environnement des affaires), (c) la création et le renforcement des institutions et (d) la coordination.     

Il faut souligner qu’un pilier social est intégré à la Stratégie Holistique de Croissance, qui concerne non seulement la justice sociale mais aussi la croissance. Compte tenu de l’accroissement, durant la décennie de récession, des disparités salariales, sociales et régionales, une stratégie de développement durable doit s'attaquer à ces inégalités et assurer une croissance équitable inclusive, profitable à tous, pour construire une Grèce moderne et juste.  

Viabilité financière 

Environnement macroéconomique

Retour à un rythme de croissance positif stable (1,4% du PIB en 2017) avec comme principaux facteurs les investissements (+ 9,6% par an) et les exportations (+ 6,8% par an). La croissance du PIB réel en 2018 devrait atteindre 2,3%.  

Politique budgétaire

Assainissement budgétaire qui a été réalisé grâce à des interventions structurelles et budgétaires, tant sur les dépenses (54,8% pour 2018) que sur les recettes (45,2% pour 2018).  Les dernières estimations pour 2017 fixent l'excédent primaire à 4,2% du PIB contre un objectif de 1,75%. Les évolutions positives ont contribué à la modernisation de l'économie grecque selon toutes les agences de notation de crédit. 

Finances publiques et politique fiscale

Au cours des dernières années, des réformes structurelles significatives ont été réalisées dans le domaine de la gestion des finances publiques parmi les plus importantes :

• le renforcement des mécanismes de suivi de l'exécution des budgets des organismes du Gouvernement Général,

• la mise en place d'un Système National Électronique des Achats pour la transparence des marchés publics,

• la création d'une Autorité Indépendante des Revenus Publics en 2016 

La politique fiscale vise à une réduction progressive de la charge fiscale tant pour les entreprises que pour le travail, ainsi qu’à l’établissement d’un régime fiscal stable afin de renforcer les investissements étrangers et nationaux. 

Viabilité de la dette

La viabilité de la dette est d’une importance capitale pour le succès d'une stratégie holistique de croissance. Certaines mesures d'allégement de la dette à court terme ont été lancées début 2017 et ont été achevées à la fin de l'année. Les mesures à moyen terme devraient être mises en œuvre à la fin du programme, bien que leur importance et leur champ d’application n'aient pas encore été définis. 

Croissance durable 

Création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité  

Dans le cadre de la conception globale pour le développement du pays, les priorités pour la planification du marché du travail sont les suivantes :

Élimination du travail non déclaré

Création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité, tout en augmentant le salaire minimum

Promotion d'un dialogue social efficace à travers le rétablissement des négociations collectives

Protection des chômeurs, par le renforcement des politiques actives de l'emploi 

Amélioration de la productivité

Le gouvernement a identifié les domaines clés de l'économie grecque ainsi que les secteurs dans lesquels le pays a un avantage comparatif qu'il cherche à développer, tels que : 

Transport et chaîne d'approvisionnement : le plan stratégique national des transports constitue l'épine dorsale de la politique nationale pour les transports et vise à :

• développer et améliorer les réseaux routiers et ferroviaires et leur intégration dans les réseaux transeuropéens,

• promouvoir des modes de transport combinés et nouveaux,

• améliorer la sécurité des transports,

• développer des transports respectueux de l'environnement,

• développer un réseau ferroviaire interopérable et de qualité

• et améliorer la mobilité régionale. 

Le plan d'action national pour la chaîne d’approvisionnement (logistique), qui devrait être achevé d'ici 2020, soutient l'objectif du pays de devenir un centre logistique de premier plan à travers le développement de services de transit à forte valeur ajoutée. 

Énergie : A l’échelon national, le but est l'expansion du marché intérieur de l'énergie et la réduction des coûts d'énergie par le biais de :

l'interconnexion énergétique des îles avec le continent,

l'expansion des sources d'énergie renouvelables (SER),

l’amélioration de l'efficacité énergétique. 

Au plan international, il est important de renforcer la coopération avec les pays balkaniques en redoublant d'efforts pour développer des interconnexions pour tous les types d'infrastructures. 

Produits agroalimentaires : Les objectifs stratégiques sont d'améliorer le modèle de production de masse caractérisé par des prix bas et une grande compétitivité ainsi que par le développement progressif d'un modèle de production de qualité avec des produits ayant une identité, des prix plus élevés et des conditions de concurrence plus favorables sur les marchés. 

Transformation. En septembre 2016, «Le Forum Agroalimentaire-Industrie-Tourisme» a été créé en tant qu'outil de soutien pour la rédaction et le dépôt de propositions permettant de lier le tourisme à l'agriculture et la transformation. 

Transport maritime : La stratégie du pays vise la capitalisation de la force de l'industrie maritime en étendant ses avantages économiques au développement du secteur des ports et de la construction navale. 

Industrie pharmaceutique : En septembre 2016, un Plan d'Action a été lancé pour une application efficace des politiques visant à développer et à renforcer la compétitivité de l'industrie pharmaceutique nationale. 

Santé et économie de l'environnement  

Tourisme : La politique touristique nationale et régionale de la Grèce a contribué aux hautes performances du tourisme dans les années 2015-2017. L’objectif est de transformer la Grèce en une destination touristique qui offre des expériences touristiques thématiques authentiques toute l'année par la promotion d'une marque nationale unique, l'amélioration de la formation pour les métiers liés au tourisme, le soutien à l'entrepreneuriat dans les petites et moyennes entreprises, la création de programme d'écosystème numérique pour le tourisme grec, etc. 

Culture  

Renforcement des start-ups

La création de la Fondation Hellénique pour la Recherche et l'Innovation (ELIDEK) soutient le développement de la recherche de haute qualité dans les établissements d'enseignement supérieur et les organismes de recherche. La promotion de l'entrepreneuriat innovant passe par des actions en faveur de la coopération entre établissements d'enseignement supérieur, instituts de recherche et entreprises ainsi que par le financement de nouvelles entreprises innovantes à partir de Fonds tels qu'EquiFund. 

Attraction d’investissements directs étrangers (IDE)

Le gouvernement a conçu et mis en œuvre un Plan d'Action National pour stimuler les exportations et améliorer l'extraversion de l'économie grecque afin que la Grèce devienne une destination attrayante pour les IDE. Selon les données, les exportations de biens et services représentent 33% du PIB en 2017 contre 19% en 2009. Des mesures ont été prises pour l’amélioration de l'environnement des affaires et la révision du cadre juridique pour les investissements stratégiques, surtout par l’adoption d'une procédure accélérée (fast-track) tandis qu’une nouvelle loi pour le développement a été adoptée pour faciliter et accélérer le développement des investissements à grande échelle en Grèce. 

Construction d’un état moderne

La modernisation de l'Etat grec était une nécessité, et pour y parvenir une série de réformes a été conçue qui concernent l'administration publique et la lutte contre la corruption, comme:

• des méthodes alternatives pour le règlement des litiges (médiation et règlement extrajudiciaire des dettes),

• un guichet unique numérique (one-stop-shop) pour la création d’entreprise et l'octroi de licences,

• la planification de l'aménagement du territoire pour l'utilisation des terres au niveau national, régional et local,

• l’achèvement du cadastre national 

Conditions structurelles pour la croissance 

Outre le développement de réseaux d'infrastructure, des transports et de l'énergie, évoqués ci-dessus, le renforcement de l'économie numérique grâce à une stratégie numérique nationale intégrée est crucial pour la transformation économique de la Grèce et peut conduire à une augmentation significative de la productivité, à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et de la qualité des services publics. 

Les priorités de la Stratégie Numérique Nationale adoptée en décembre 2016, comprennent:

• la garantie d’un accès inclusif aux infrastructures numériques,

• l’accélération du basculement à l’Internet à haute vitesse,

• la fourniture d’un cadre juridique approprié,

• la construction d’un gouvernement électronique moderne et

• l’octroi d’une aide aux secteurs économiques et aux PME afin qu’elles bénéficient d’outils numériques qui stimulent la productivité. 

Gestion des Biens Publics

Le gouvernement grec met en œuvre des réformes importantes dans le domaine de la gestion des actifs publics afin de promouvoir la transparence, l'efficacité, la cohésion sociale et territoriale, de contribuer aux objectifs de croissance et de fournir des services de qualité aux citoyens. 

L'État grec possède des actifs importants, divisés en deux catégories principales : participations dans des entreprises publiques et biens immobiliers. La gestion de la propriété publique est gérée par les organismes suivants:

la Société Hellénique des Participations et des Biens (EESYP), créée en mai 2016, dans le but de gérer de manière transparente les actifs et participations publics,

le Fonds pour le Développement de la Propriété Privée de l’Etat (TAIPED), qui est responsable de la mise en œuvre du plan de privatisation du pays visant à générer des recettes pour la réduction de la dette publique

la Société Immobilière Publique (ETAD), qui est responsable de la gestion et de l'exploitation des biens immobiliers privés de l'Etat

le Fonds de Stabilité Financière de l'État Grec, qui est responsable de la gestion des avoirs de l'État dans les banques systémiques. 

Croissance équitable et inclusive  

L'objectif du gouvernement grec est de garantir à tous les citoyens l'égalité des chances et l'accès au marché du travail, de jouir de conditions de travail équitables et que l'État assure une protection sociale et un accès universel à des services de santé de qualité. La réforme du  système éducatif servira également les besoins du nouveau modèle de croissance, renforçant en même temps la réduction des inégalités sociales, tandis que le rôle crucial des jeunes dans l'avenir du pays est reconnu.      

Promotion d’une économie à orientation sociale : mise en œuvre de politiques qui visent à la promotion du développement d'initiatives productives et durables, basées sur les valeurs et les objectifs de l'économie sociale et coopérative («Ecosystème de l'Économie Sociale et Solidaire 2017-2023»). Élaboration d’un Plan d'Action National pour l'Économie Cyclique qui inclura à la fois des financements et des incitations appropriées pour renforcer les connaissances, promotion des opportunités d'affaires et création de structures de gouvernance efficaces qui soutiendront la transition de l'économie vers un nouveau modèle économique, avec des modes de production et de consommation durables. Un effort important est consenti pour promouvoir les investissements et l'innovation qui sont liés à l'amélioration de l'utilisation efficace des ressources et à la promotion de la réutilisation des matériaux de deuxième génération et des déchets.

• Garantie du développement régional et de la cohésion : Afin de renforcer la cohésion nationale et de réduire les disparités régionales, 13 Conférences Régionales pour la Reconstruction Productive ont été organisées, dont les conclusions seront intégrées dans l'élaboration des politiques au niveau national. Dans le même temps, un ensemble intégré de politiques insulaires est mis en œuvre qui comprend l'amélioration de l'accès aux îles, la gestion intelligente des eaux et des déchets pour une efficacité garantie, la modernisation des infrastructures et l'accès durable garanti à l'énergie, l’accès étendu aux services numériques, le développement de l'agriculture et de la pêche ainsi que le renforcement de l'accès aux services de santé publics.

Éducation inclusive : les principaux objectifs sont la modernisation des structures éducatives, l'amélioration des résultats scolaires et l'insertion des diplômés sur le marché du travail. Les réformes comprennent l'introduction d'un enseignement préscolaire de deux ans, la restructuration de l'enseignement secondaire supérieur et l'accès à l'enseignement supérieur, ainsi que des politiques visant à répondre à des besoins particuliers en matière d'éducation et à améliorer les programmes d'Enseignement et de Formation Professionnels. La structure administrative de l'enseignement supérieur fait l'objet d'un examen approfondi et son lien avec les centres de recherche est renforcé.    

• Pour un Système de Santé universel et efficace : L'accès des citoyens non assurés au système national de santé a été garanti dans le cadre de l'engagement du gouvernement grec en faveur d'une couverture égale et universelle des citoyens. En outre, un organisme public est créé pour rationaliser les dépenses et lutter contre la corruption dans le système de santé publique. Enfin, des mesures sont encouragées pour améliorer l'efficacité des services de santé dans les hôpitaux, pour la production de cannabis thérapeutique et le tourisme médical.

Améliorer et renforcer la protection sociale : les deux principales réalisations des réformes sont la création du système de retraite unique et l'introduction d'un système de solidarité sociale pour les groupes sociaux vulnérables. La Protection Sociale est renforcée par des services supplémentaires (par exemple des tarifs sociaux pour l'eau et l'énergie) et des avantages en nature (par exemple les repas scolaires). En ce qui concerne l'amélioration de la qualité des services et de l'efficacité administrative, la numérisation du système de sécurité sociale et la simplification et la normalisation des procédures sont en cours.

La jeune génération, priorité de l’agenda : les jeunes sont le pilier du progrès social et économique du pays. C'est pourquoi le gouvernement grec a développé la stratégie intégrée «Jeunesse 17-27», qui fixe comme priorités (a) le soutien des jeunes au niveau économique et politique (b) l’aide pour le passage de l'enfance à l'âge adulte, et (c) la mise en œuvre de mesures ciblées pour accélérer l'insertion des jeunes sur le marché du travail. 

Financement de la croissance  

Le renforcement des liquidités, la stimulation du secteur financier et le comblement des déficits de financement dans l'économie réelle - en mettant l'accent sur les PME, les infrastructures et les exportations - sont des objectifs clés pour le gouvernement grec. Pour financer la stratégie de croissance tous les outils de financement disponibles sont exploités et des ressources supplémentaires sont débloquées. 

Plus précisément :

Le Programme d'Investissements Publics (PIP) : il se compose principalement de ressources publiques nationales et de ressources provenant des fonds structurels européens. Le budget du PIP s’élève à 6,75 milliards d’euros pour 2018 et atteint 7,3 milliards d’euros  chaque année pour la période 2019-2022. On estime qu'au cours des cinq prochaines années 40 à 50 milliards d’euros circuleront dans l'économie, en prenant en compte les ressources du PIP mais aussi celles d’Institutions Financières Internationales.

Financement mixte : des programmes qui mobilisent des fonds des secteurs privé et financier, combinés à des fonds publics et financent les PME et des start-up afin qu’elles se développent et deviennent plus extraverties (par exemple Fonds de Participations EquiFund).

Nouvelle loi de croissance 4499/2016 : vise à créer plus de 11 milliards d'euros d'investissements privés d'ici 2023, avec des incitations pour le secteur privé. Il inclut, entre autres, des exonérations fiscales pour l'esprit d'entreprise et des subventions pour les PME nouvelles ou innovantes.

Création d’une Banque de Développement : facilitera l'accès au financement pour les PME et les jeunes entreprises, les coopératives et les entreprises sociales ainsi que les institutions publiques. De plus, elle coordonnera tous les outils financiers disponibles, opèrera en complément des banques commerciales et conseillera les entreprises sur des questions  financières et l'expertise publique.

Secteur financier : les principales priorités du gouvernement grec pour transformer le système financier grec, avec pour horizon 2021, sont (a) le renforcement et l'expansion du secteur financier, en mettant l'accent sur le développement de banques coopératives au niveau régional, (b) la réduction des prêts non performants (NPLs), (c) l'amélioration des services de gouvernance bancaire et (d) l’assouplissement et l'élimination des «contrôles de capitaux». La numérisation des services bancaires et des nouveaux produits financiers ouvre de nouvelles opportunités, ce qui augmentera la liquidité et améliorera les conditions générales de financement.

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : jeudi 14 juin 2018