Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Pindos

 

 

Le Parc National du Pindos

 



Année de fondation : 1966

Superficie : 6.927 ha 

(cœur : 3.393 ha – périphérie : 3.534 ha)

Type : Montagnes sud-européennes


Renseignements : 

Service des Forêts de Grevena 

tél. :00302-462022419


Le Parc National du Pindos est le plus important de Grèce. Il se situe dans une région isolée aux confins de l’Épire et de la Macédoine de l’Ouest entre les départements de Ioannina et de Grevena, à proximité des villages de Krania, Perivoli et Vovousa. Il comprend la vallée de la Valia Kalda et du Arkoudorematos avec les montagnes Lyngos et Mavrovouni. La diversité des caractéristiques morphologiques et de la flore est impressionnante, les ravins vertigineux et les rapides impétueux se succèdent aux forêts denses et immenses, composées de pins noirs (Pinus nigra), de pins sylvestres (Pinus silvestris), de pins des Balkans (Pinus leucodermis) mais également d’acides comme le hêtre fayard (Fagus silvatica).



Dans différentes zones géographiques du parc, de nombreuses espèces de petites plantes et de fleurs sauvages se développent, il s’agit pour la plupart d’espèces caractéristiques de la région et certaines sont rares et parfois endémiques. On peut voir entre autres le crocus chrysanthus (Crocus chrysanthus), le lis rouge (Lilium chalcedonicum), le crocus sauvage (Crocus veluchensis), le cyclamen à feuille d’argent (Ciclamen hederifolium), le céphalanthère (Cephalanthera rumba), etc.




La faune du parc est particulièrement nombreuse et présente un grand intérêt du fait que certaines espèces ont disparu des autres régions de Grèce.

La région entière du parc représente le biotope le plus important pour l’ours brun (Ursus arctos), le loup (Canis lupus) et le chacal d’Europe, c’est le seul parc d’Europe où ces trois espèces vivent ensemble. On rencontre de nombreux petits carnivores et herbivores, comme la chèvre sauvage (Rupicapra rupicapra). Dans le parc, on trouve encore des reptiles, des poissons de rivière et des insectes pour lesquels les renseignements sont encore insuffisants. La faune volatile de la région est aussi riche en variétés, principalement les espèces sylvicoles, parmi lesquelles des espèces grecques de piverts, de rapaces. L’aigle royal largement présent y impose sa loi dans les airs. A une altitude de 1.960m, sur les hauts plateaux du sommet Mavrovouni, deux petits lacs offrent un spectacle impressionnant.

Le parc est accessible par la route reliant les villages de Perivoli-Krania (Grevena), de Milia (Metsovo) et de Vovousa (Ioannina). Il n’existe aucun moyen d’hébergement dans le parc.

* * * * * * 

Vali Calda, brown bear’s home (GNA - 29/05/2009)

Valia Calda, or "warm valley" - located in the northwestern Pindos mountain range- is one of Greece’s most beautiful mountain regions. An area of unique ecological and research interest, Valia Calda forms the core of the Pindos National Park.

The wild and rich landscape of the park creates a major wildlife sanctuary, hosting rare reptile species, birds and many varieties of mammals, including the brown bear. In fact, Valia Calda is considered to be the brown bear’s main natural habitat in Greece. The best time of the year to visit this unique region is May-June when there is no snow and most vegetation blossoms, offering a fabulous, colourful panorama.  

Athens Plus: Valia Calda, spring fever in the valley (08.05.2009, p.42); Valda Calda Refuge: Mountain Treks
Haut de page Page précédente
 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 11/02/2015