Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

10 inventions grecques

 

 

Les inventions grecques vont de l’astronomie et la géographie aux mathématiques et aux sciences

L’intérêt grec pour la spécification scientifique du monde physique remonte au 6ème siècle avant J.-C.. Les grecs se sont révélés très polyvalents dans ce domaine. La Grèce a contribué à de nombreuses connaissances du monde moderne. Les titres de Père de la Science, Père de la Médecine, Père de la Zoologie ont été attribués à de nombreux Grecs anciens. De même que des chefs remarquables tels Alexandre le Grand et Périclès avec leurs idées novatrices et philosophiques ont motivé de nombreux autres à suivre leurs traces.  

1. Découvertes dans la science moderne  

Il serait juste de dire que, compte tenu des faits, les Grecs anciens ont apporté des contributions remarquables dans diverses branches de la science. Ils ont brisé des stéréotypes contemporains dans les domaines de l’astronomie, la biologie et la physique, ils excellaient dans les mathématiques. Les Grecs ont eu une tellement grande influence sur les premiers concepts de la science que la plupart des symboles souvent utilisés en physique et dans les équations de mathématiques avancées sont issus de l’alphabet grec.

Aristote nous a transmis l’idée que la Terre était un globe. Il a également classé les animaux en catégories et est souvent appelé Père de la Zoologie. Théophraste a été le premier botaniste que nous connaissons dans l’histoire écrite. Les pythagoriens ont non seulement accompli les premiers progrès en philosophie et en géométrie, mais aussi émis l’hypothèse héliocentrique de la Terre tournant autour du soleil. Cette idée était tellement en avance sur son temps qu’elle a été considérée comme un blasphème. Archimède a découvert qu’un objet solide plongé dans un liquide déplacera une quantité de liquide égale au poids de l’objet.  

2. Concept de la démocratie  

L’idée que chaque citoyen a une chance égale de jouer un rôle dans le gouvernement constitue le concept de la démocratie. C’est l’un des styles de gouvernement le plus utilisé dans le monde moderne. Ce qui est encore plus fascinant, c’est le fait que la démocratie trouve ses origines dans la Grèce antique. En fait, le concept ainsi que la mise en œuvre de la démocratie remontent à l’ancienne Athènes classique.

Bien qu’il y ait des preuves que des formes démocratiques de gouvernement, au sens large, aient existé dans plusieurs régions du monde bien avant le début du 5ème siècle avant J.-C., il est généralement admis que les notions de démocratie et de constitution ont vu le jour dans un lieu particulier et à un moment précis – dans l’Athènes antique aux alentours de 508 avant J.-C.. C’est pour cela qu’Athènes est considérée comme le berceau de la démocratie. Cette transition de l’exploitation de l’aristocratie vers un système politique où tous les membres de la société disposent d’une part égale de pouvoir politique formel a eu un impact significatif sur les futures civilisations.  

3. La Philosophie Moderne  

Avant l’âge de la Grèce antique, le monde ne voyait pas la philosophie telle que nous la voyons aujourd’hui. Elle était entourée de superstition et de magie, par exemple, les Égyptiens croyaient que le niveau du Nil s’élevait et inondait les terres rendant le sol sombre et fertile, parce que le Pharaon commandait le fleuve. Alors que les Grecs avaient une approche différente de la philosophie. Ils ont développé la philosophie comme un moyen de comprendre le monde qui les entourait, sans recourir à la religion, aux mythes et à la magie. En fait, les premiers philosophes grecs étaient aussi des scientifiques qui observaient et étudiaient le monde connu, la terre, les mers et les montagnes, ici bas, et le système solaire, le mouvement planétaire et les phénomènes astraux, au-dessus.

Leur philosophie, basée sur le raisonnement et l’observation du monde connu, a joué un rôle central dans le développement de la tradition philosophique occidentale. Des philosophes tels Socrate, Platon et Aristote ont développé des philosophies si influentes qu’ultérieurement leurs études ont été utilisées pour enseigner Rome et les autres cultures occidentales.  

4. Première pratique de la médecine  

Le monde antique n’a pas bien réussi quand il s’agissait de guérir des maladies. À l’époque, les maladies étaient supposées être des punitions des Dieux infligées aux humains, et tous les remèdes possibles étaient entourés de superstition. Tout ceci a changé quand Hippocrate de Kos a commencé à recueillir des informations et à mener des expériences, montrant que la maladie était un processus naturel ; que les signes et les symptômes de la maladie étaient causés par des réactions naturelles du corps face à la maladie. Né en 460 avant J.-C., Hippocrate était un ancien physicien grec, considéré comme l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de la médecine. Il a été désigné comme le Père de la Médecine Occidentale en reconnaissance de ses contributions durables dans ce domaine en tant que fondateur de l’École de Médecine d’Hippocrate.

La plus célèbre de ses supposées contributions est le Serment d’Hippocrate. C’est ce document qui a été initialement proposé comme la norme standard chez les médecins dans le cadre de leur travail. Il fait référence à des concepts importants qui sont utilisés encore aujourd’hui tel la notion de confidentialité médecin-patient.  

5. Les bases de la Géométrie  

La Géométrie est sans aucun doute l’une des plus anciennes branches des mathématiques, peut-être plus ancienne que l’arithmétique elle-même. Sa nécessité pratique requiert l’utilisation de techniques géométriques diverses bien avant l’histoire écrite. En effet, les Égyptiens, les Babyloniens et la civilisation de la vallée de l’Indus ont été parmi les premiers à intégrer et utiliser de telles techniques mais n’ont jamais été intéressés à découvrir les règles et les axiomes régissant la géométrie. Les Babyloniens ont supposé que la valeur de Pi était 3 et n’ont jamais contesté son exactitude.

Cependant, l’âge de la géométrie grecque a changé la perception de tout le monde. Les Grecs ont insisté sur le point que les faits géométriques doivent être établis par un raisonnement déductif, un peu comme c’est le cas aujourd’hui. Thalès de Milet, considéré comme le Père de la Géométrie, a établi un certain nombre d’axiomes et de règles, qui étaient basés sur le raisonnement (appelé vérités mathématiques) au 6ème siècle avant J.-C.. Ensuite il y a eu Pythagore, Euclide et Archimède, dont les axiomes et les règles géométriques sont toujours enseignés dans les écoles aujourd’hui. Il y avait de nombreux autres mathématiciens et géomètres grecs qui ont contribué à l’histoire de la géométrie, mais les trois cités sont les géants, ceux qui ont développé la géométrie telle que nous la connaissons aujourd’hui.  

6. Les Jeux Olympiques  

Les Jeux Olympiques modernes constituent l’un des plus grands évènements sportifs. Mais quand Pierre de Coubertin, fondateur du Comité Olympique International, a lancé les premiers Jeux Olympiques modernes en 1896, il s’est largement inspiré des anciens Jeux Olympiques qui avaient lieu dans la Grèce antique il y a plus de 2.700 ans. Selon les documents historiques, les premiers Jeux Olympiques antiques remontent à 776 avant J.-C. Ils étaient dédiés aux dieux de l’Olympe et se déroulaient dans l’ancienne plaine d’Olympie. Les Jeux Néméens étaient organisés tous les deux ans dans l’isthme de Corinthe. Les Jeux Pythéens se déroulaient tous les quatre ans à proximité de Delphes. Les plus célèbres jeux étaient organisés à Olympie tous les quatre ans. Des gens de partout dans le monde grec venaient assister à ce spectacle. Les vainqueurs recevaient une couronne de branches d’olivier comme prix.  

7. La Cartographie  

La cartographie est l’étude et la pratique de la réalisation de cartes. Elle a joué un rôle important dans les voyages et la navigation depuis l’antiquité. Les premiers témoignages connus de cartographie pointent vers l’ancienne Babylone, cependant, ce sont les Grecs qui ont appréhendé la cartographie sous un angle nouveau et découvert ses possibilités. Anaximandre est l’un des cartographes pionniers pour créer une carte du monde. Né entre 611 et 610 avant J.-C, ce cartographe du monde antique a laissé d’importantes contributions en astronomie et géographie.

Aristote, dans ses travaux, a classé Anaximandre comme élève de l’école physique de la pensée proposée par Thalès. Anaximandre a présenté les régions habitées sur sa carte du monde. La carte apparaissait sous forme de tablette et plaçait Ionia au centre. La carte du monde était délimitée à l’est par la mer Caspienne. Elle s’étendait à l’ouest jusqu’aux Piliers d’Hercule. L’Europe centrale borde la carte au nord tandis que l’Éthiopie et le Nil figurent à l’extrémité sud de la carte d’Anaximandre.

Anaximandre a laissé d’importantes contributions dans les domaines de la cartographie et de la géographie, et sa carte du monde est en effet une merveilleuse réalisation pour l’époque.  

8. Le réveil  

Le réveil est l’un des gadgets les plus utilisés aujourd’hui et il provient aussi de la Grèce antique. La première des alarmes utilisée par les anciens Grecs ne ressemble en rien à celles que nous connaissons. Ils utilisaient un mécanisme intégré pour chronométrer l’alarme qui sonnait avec le bruit délicat de l’eau dans des instruments ou celui de pierres dans un tambour. Le philosophe grec Platon (428-348 avant J.-C.) possédait, dit-on, un grand réveil hydraulique, il l’utilisait la nuit et peut-être pour signaler le début de ses conférences le matin. L’ingénieur et inventeur hellénistique Ctécibios (285-222 avant J.-C.) équipa ses clepsydres d’un cadran et d’un pointeur pour indiquer l’heure et il a ajouté des systèmes d’alarme sophistiqués qui pouvaient lâcher des pierres sur un gong ou envoyer de l’air dans des trompettes à des moments prédéfinis.  

9. L’odomètre  

L’odomètre est l’un des instruments les plus utilisés aujourd’hui. Il mesure la distance parcourue par n’importe quel véhicule comme un vélo ou une voiture. Même si les odomètres modernes sont numériques, ils étaient mécaniques. Cet instrument omniprésent trouve aussi ses origines à l’époque de la Grèce antique. Il a été décrit pour la première fois par Vitruve aux alentours de 27 avant J.-C., et tout prouve qu’Archimède de Syracuse en est l’inventeur à l’époque de la première guerre Punique. Certains historiens attribuent aussi son invention à Heron d’Alexandrie. Indépendamment de cela, une fois inventé, il a été largement utilisé à l’époque hellénistique tardive par les Romains pour indiquer la distance parcourue par un véhicule. En mesurant avec précision la distance et en permettant de marquer la voie avec des jalons, la construction de routes et les déplacements ont été révolutionnés.  

10. Le moulin à eau  

Il n’y a pas si longtemps, l’invention des moulins à eau a été une révolution utilisée partout dans le monde pour façonner le métal, dans l’agriculture et surtout dans la mouture. Moudre voulait dire broyer et cela signifiait invariablement broyer le grain. Cela, à son tour, a conduit à la production de produits alimentaires comme le riz battu, les céréales, les légumineuses, la farine ainsi de suite. Depuis son origine, le moulin à eau a connu un certain nombre de modifications ultérieures. Ces moulins sont encore utilisés dans de nombreuses parties du monde rural pour accomplir les mêmes tâches.

Selon l’ingénieur grec contemporain Philon de Byzance, cette invention utile provient de la plus ancienne roue connue de Perachora, créée en Grèce au 3ème siècle avant J.-C. Plus tôt, des parties du traité mécanique de ce moulin à eau particulier, décrit par Philon, sont considérées être d’origine Arabe. Mais des recherches récentes de l’historien Anglais M.J.T. Lewis prouvent que le moulin à eau est une authentique invention grecque antique.  

Cet article présente seulement 10 inventions grecques antiques et découvertes mais il en existe beaucoup plus qui leur sont attribuées.  

(sources : Thegreekobserver.com)

page précédente

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 17 janvier 2018