Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

AFP 29/10/2002

 

 

Marbres du Parthénon : Athènes relance la question pour les JO de 2004

Athènes, 29 octobre (AFP)

 

Le ministre grec de la Culture Evangelos Venizélos s'est réjoui mardi de l'initiative du premier ministre Costas Simitis qui a posé directement à son homologue britannique Tony Blair, lundi à Londres, la question du retour des Marbres du Parthénon en Grèce pour les JO de 2004 à Athènes.

"J'exprime ma profonde satisfaction pour l'initiative du Premier ministre", a déclaré M. Venizelos dans un communiqué. A l'issue d'un entretien lundi avec Tony Blair à Downing street, M. Simitis a indiqué aux journalistes qu'il avait "rappelé à M. Blair que la Grèce voudrait, quand se dérouleront les Jeux Olympiques de 2004, avoir les marbres du Parthénon au musée de l'Acropole. "J'ai souligné que le temps était venu de penser sérieusement à la question", a ajouté M. Simitis.

Il a remis au chef du gouvernement britannique un document du ministère grec de la Culture qui propose un accord avec le British muséum où sont exposés les marbres en échange de l'exposition d’œuvres grecques classiques dans le musée britannique.

Il a souligné qu'une salle serait prête avant les Jeux dans le nouveau musée de l'Acropole actuellement en cours de construction en contrebas du "Rocher sacré".

M. Simitis a également indiqué qu'il avait remis à Tony Blair un livre sur Lord Byron qui avait condamné le retrait des Marbres en 1801 par Lord Elgin.

C’était la première fois qu'un Premier ministre grec demandait directement à un chef de gouvernement britannique le retour des Marbres, depuis le lancement d’une campagne de restitution il y a vingt ans.

"L'initiative de Costas Simitis donne un nouvel élan à la question", a affirmé M. Venizélos. Le ministre a rappelé que l'affaire était discutée à plusieurs niveaux entre la Grèce et la Grande-Bretagne dans le cadre de l'Unesco, entre les ministères des deux pays, et entre le British Muséum et le Nouveau musée de l'Acropole.

Le comité britannique pour le retour des Marbres organisera le 12 novembre à Londres une présentation de l'affaire dans le cadre de la préparation des JO, a indiqué le ministre grec.

M. Venizélos a aussi rappelé le récent sondage de l'institut britannique Mori auprès de 2.009 personnes selon lequel 54% des Britanniques sont en faveur d'une restitution, à condition qu'elle s'opère sous la forme d'un prêt de longue durée, que le futur musée de l'Acropole soit prêt pour accueillir les vestiges, et que la Grèce organise en échange des expositions au British Muséum. Seulement 7% des sondés sont contre.

La frise orientale du Parthénon, datant du 5e siècle avant notre ère est constituée de 56 plaques sculptées en marbre d'une longueur de 75 m. Les Marbres comprennent aussi 15 métopes et douze statues.

 

Haut de page


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 11/02/2015