Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

La Grèce en bref

 

 

GÉOGRAPHIE

La Grèce est située à la pointe sud-est de l’Europe et occupe une surface totale de 131.957 km² . Le pays a des frontières communes, au nord, avec l’Albanie, l’ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) et la Bulgarie et, à l’est, avec la Turquie, sur une longueur totale de 1.228 km. La capitale de la Grèce est Athènes.

Usage des terres : 23% de terres arables, 40% de prairies et de pâturages, 20% de bois et forêts, 9% divers.

Sol : Principalement rocheux avec des chaînes montagneuses qui se prolongent en mer sous forme de péninsules et de séries d’îles.

Climat : Méditerranéen : été chaud et sec, hiver doux, précipitations en automne et en hiver.

Topographie : La Grèce, à l’extrémité sud de la péninsule des Balkans est un pays montagneux dont les côtes sont extrêmement découpées. Selon un mythe grec, lorsque Dieu créa le monde, il distribua toute le terre disponible à l’aide d’un tamis ; quand tous les pays furent suffisamment pourvus, il jeta par dessus son épaule les cailloux restés dans le tamis, et créa ainsi la Grèce. Plus des deux tiers du pays ont une morphologie accidentée et montagneuse. La chaîne du Pinde traverse le pays du nord-ouest au sud-est. La côte continentale est longue de 4.000 km auxquels il faut ajouter 11.000 km de côtes des 9.841 îles.

La Grèce est divisée en 7 administrations décentralisées, 13 régions administratives, 74 unités régionales et 325 municipalités.

Le Mont Olympe, la demeure des douze dieux de la mythologie grecque antique, est la plus haute montagne du pays et culmine à 2.904 m. Le fleuve le plus long est l’Aliakmon avec 297 km.

La plus grande agglomération urbaine est Athènes, la capitale, avec 3.761.810 habitants. Le Pirée est le port le plus important, Thessalonique, la capitale de la Macédoine, est, par sa population de près d’un million d’habitants, la deuxième ville grecque. C’est un port important, un passage ouvert sur les Balkans, et le principal centre économique et culturel de l’ensemble de la Grèce du Nord.

Heure : GMT +2

Flore : Les arbres que l’on rencontre dans le paysage grec sont le pin, l’olivier, le peuplier argenté, le cyprès, le châtaignier et le sapin. Qu’elles soient sauvages ou cultivées les fleurs, en Grèce, sont d’une beauté légendaire et sont souvent citées dans la poésie classique et dans la mythologie.

Faune : Elle comporte des animaux sauvages dont des sangliers, des ours, des écureuils, des chacals, des renards, des biches et des loups. On trouve en Crète une espèce rare de chèvre blanche. On peut observer en Grèce 358 variétés différentes d’oiseaux, dont les deux tiers sont des oiseaux migrateurs. Parmi les oiseaux de proie on trouve des aigles dorés et des aigles impériaux, ainsi que différentes espèces de faucons. Dans les variétés d’oiseaux locaux on trouve encore le hibou, le pélican, le faisan, la perdrix, la bécasse et le rossignol.

Faune marine : Des 246 espèces qui ont été identifiées dans les mers grecques, les plus connues sont le rouget, le homard, la crevette, le crabe, l’huître, la pieuvre, le calamar, la moule et la coque. Les poissons de rivière sont rares. Les dauphins, si fréquents dans les légendes et les sculptures de l’antiquité, sont toujours présents dans les mers grecques.

LA POPULATION

Démographie : 10.815.197 d’habitants (recensement 2011). On estime à 4 millions les Grecs vivant à l’étranger, dont 2 millions aux U.S.A. et 35.000 en France.

Répartition de la population :

urbaine : 75,1% 

rurale : 24,9%

Densité : 81,75 habitants par km² 

Répartition de la population par sexe :     

        49,20 % d’hommes

50,80% de  femmes

Répartition de la population par tranches d’âge :

0-14 ans : 14,4%

15-64 ans : 67,5%

65 ans et + : 18,1%

Taux de fécondité : 1,39 enfant par femme en 2011

Taux de mortalité infantile : 3,8%

Taux de mortalité périnatale : 6,26%

Espérance de vie :

générale : 79,78 ans

hommes : 78,02 ans (2011)

femmes : 81,09 ans (2011)

Religion : En pourcentage de la population : 97,6% d’orthodoxes, 1,3% de musulmans, 0,4% de catholiques, 0,1% de protestants, 0,08% de juifs, 0,6% de diverses religions. L’Église grecque orthodoxe est autocéphale et a ses propres statuts, mais sa doctrine est indissolublement rattachée à celle du Patriarcat Oecuménique de Constantinople. Le très fameux Mont-Athos, situé au sud-est de la Macédoine, sur la péninsule de Chalcidique, est un territoire auto-administré. Ses nombreux monastères forment depuis un millénaire un centre monastique orthodoxe.

Langue : La langue grecque, dont l’histoire embrasse sans éclipses trois millénaires et demi, est l’élément principal de la continuité de la conscience nationale. Le grec moderne dérive directement de l’idiome utilisé par Homère et, comme langue des Évangiles, il a beaucoup contribué à la formation de toutes les langues occidentales. À l’heure actuelle seuls les Grecs assurent une telle continuité linguistique. C’est ce qui distingue clairement le grec du latin qui, après avoir donné naissance à de nombreuses langues néo-latines, du roumain au portugais, s’est définitivement éteint.

HISTOIRE

Le début de l’histoire grecque remonte à plus de 4000 ans. La population de la Grèce continentale, appelée hellénique, a lancé de grandes expéditions militaires et navales et a exploré les rives de la Méditerranée et de la mer Noire, de l’Atlantique aux montagnes du Caucase. L’une de ces expéditions, le siège de Troie, décrite dans l’Iliade d’Homère, constitue la première grande œuvre littéraire européenne. De nombreux vestiges des colonies grecques ont été trouvés sur tout le pourtour de la Méditerranée et de la mer Noire.

Au cours de la période classique, au Vème siècle av. J.-C., la Grèce était composée de cités-États dont les plus importantes étaient Athènes, Sparte et Thèbes. L’implacable esprit d’indépendance et l’amour de la liberté des Grecs permettent de défaire les Perses au cours de batailles devenues célèbres dans l’histoire de la civilisation : Marathon, Thermopyles, Salamine, Platées.

Dans la deuxième moitié du IVème siècle av. J.-C. les Grecs, conduits par Alexandre le Grand, conquièrent la plus grande partie du monde alors connu et entreprennent de l’helléniser.

En 146 av. J.-C. la Grèce devient romaine. En 330 ap. J.-C. l’empereur Constantin transfère la capitale de l’Empire romain à Constantinople, fondant l’Empire romain d’Orient, qui fut rebaptisé par les historiens occidentaux du XIXème siècle « Empire byzantin » ou, en bref, Byzance. Byzance fait de l’héritage linguistique de la Grèce antique la langue véhiculaire des nouvelles civilisations chrétiennes.

L’Empire byzantin, affaibli par les attaques des Croisés, succombe à l’assaut des Turcs en 1453. Les Grecs resteront sous le joug ottoman pendant près de quatre siècles. Au cours de cette période leur langue, leur religion et la conscience de leur identité sont demeurées vivantes.

La révolte des Grecs, commencée le 25 mars 1821, s’achève en 1828 par la reconnaissance de leur indépendance, mais le nouvel État ne comprend qu’une part infime des territoires habités par les Grecs et la lutte pour la libération de l’ensemble du territoire national se poursuit. Les îles Ioniennes sont récupérées en 1864, la Thessalie et une partie de l’Épire en 1881, la Crète, les îles de l’Égée orientale et la Macédoine en 1913 et la Thrace occidentale en 1919. Les îles du Dodécanèse sont rattachées à la Grèce après la Deuxième Guerre mondiale.

Maxime du pays : « La Liberté ou la Mort ».

INSTITUTIONS

La Grèce, ou Hellas (dénomination grecque), est le berceau de la politique en tant qu’art, et de la démocratie comme forme de gouvernement. Ses idéaux démocratiques ont régi, entre autres, les principes fondamentaux de la Constitution américaine. La Constitution actuelle de la République Hellénique, votée en 1975 et amendée en 1986, définit le système politique du pays comme une démocratie parlementaire.

Le pouvoir législatif est exercé par une Chambre unique (la « Vouli »), et le pouvoir exécutif par le gouvernement. Le premier ministre, dont le gouvernement jouit de la confiance du parlement, dispose de pouvoirs étendus. La Justice est indépendante. Les droits civils, politiques et les droits de l’homme sont garantis par la Constitution. Le mandat des 300 députés de l’assemblée est de quatre ans. Si 288 d’entre eux sont élus directement par le corps électoral, 12 sont désignés par les partis, au prorata des résultats électoraux. Le mandat du président de la République est de cinq ans, renouvelable une fois. Il est élu par les députés à une majorité renforcée. M. Prokopis Pavlopoulos est l’actuel président de la République Hellénique et M. Alexis Tsipras est le Premier ministre.

Le drapeau national : Sur le drapeau grec figurent cinq bandes horizontales bleus représentant les cinq mers qui bordent le territoire grec et quatre blanches alternées. Une croix blanche sur fond bleu orne le coin supérieur gauche. Le bleu et le blanc sont les couleurs nationales.

La Grèce dans le monde : La Grèce est membre de l’ONU, du FMI, de la OSCE et de la plupart des institutions occidentales importantes comme l’OCDE, l’OTAN, l’UEO, le Conseil de l’Europe et l’UE dont elle est membre à part entière depuis 1981. L’engagement du pays dans la voie de l’Union Européenne jouit d’un soutien politique écrasant.

Éducation : L'’éducation est obligatoire pour neuf ans et gratuite à tous les niveaux d’enseignement.

Sécurité sociale : Les deux principaux organismes d’assurance sociale : l’IKA (pour les salariés) et l’OGA (pour les agriculteurs), couvrent plus de 80% de la population active.

Poids et mesures : Le système métrique a été adopté en 1959.


Haut de la page Page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 19/02/2015