Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Marbres du Parthénon

 

 


Pourquoi Athènes et pas Londres ?

1. Parce que le monument auquel ils appartiennent, le Parthénon, est à Athènes.

2. Parce qu’à Athènes les marbres seront exposés, à proximité du Parthénon, dans une perspective visuelle directe avec le monument et qu’ainsi le visiteur aura une vision d’ensemble du monument.

3. Parce qu’ils forment une partie indissociable du monument – symbole de la civilisation grecque classique à son apogée. La restitution des marbres reconstituera l’unité de la décoration et de la cohésion architecturale du monument.

4. Parce que les anglais ont le devoir non envers la Grèce mais vis à vis du patrimoine culturel mondial de reconstituer son symbole, le Parthénon, emblème de l’UNESCO.


François Queyrel "Le Parthénon, un monument dans l'Histoire" (éditions Bartillat)


Historique

Petit historique des faits

Restitution

Restitution des marbres du Parthénon, site du ministère de la Culture

Musée de l'Acropole

Lancement de la nouvelle campagne internationale pour le retour des Marbres du Parthénon

Positions

Déclarations et mémorandums de personnalités, Unesco 

Athènes - 06/10/2013

Conférence internationale sur le retour des Marbres du Parthénon Musée de l’Acropole et bref bilan des travaux de restauration de l’Acropole

Organisme Mondial

Organisme mondial et comités nationaux

Restauration

Présentation du programme de restauration de l'Acropole

Musée de l'Acropole

Présentation du Musée de l'Acropole

Rapport 2002

Rapport du British Committee for the Restitution of the Parthenon Marbles (Juin 2002)

Presse

Articles de presse, extraits du bulletin de l'Agence athénienne de Presse

Fondation Mercouri

Présentation des objectifs de la Fondation Melina Mercouri


Association internationale pour la Réunification des Marbres du Parthénon

Campagne pour la Réunification des Marbres du Parthénon

The British Committee

Les frises du Parthénon en version digitale

Elginism

Résolution européenne

Le parlement de Strasbourg a adopté le 18 janvier 1999 une résolution appelant le Royaume-Uni à "examiner d'un oeil favorable la requête de la Grèce visant à replacer les frises dans leur cadre naturel". "La restitution serait un geste d'une grande portée en faveur du patrimoine commun de l'Europe", pouvait-on lire dans ce texte, proposé à l'initiative de cinq eurodéputés grecs.


Haut de page Page précédente
 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 11/02/2015