Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Préparation

 

 

La préparation et l’entraînement

 

Si les Jeux ne duraient que cinq jours, leur préparation prenait plusieurs mois. Les Juges des Grecs, les Hellanodikai, un terme qui souligne le caractère panhellénique des Jeux, en étaient les personnages les plus importants. Au  nombre de dix à l'apogée des Olympiades, ils étaient élus parmi les grandes familles éléennes avec, pour critère, leur impartialité. Réunis dix mois avant le début des Jeux ils étaient formés, par les Gardiens de la Loi Olympique, aux règles et aux traditions des Jeux. Un mois avant le début des épreuves Juges et concurrents se rendaient à Elis où commençait un entraînement collectif qui permettait, à la fin du stage, de sélectionner les concurrents définitifs.  


Olympie, vue d'ensemble


Tous les quatre ans, cette énorme kermesse populaire attirait une foule bigarrée venue des quatre coins du monde grec. Qui à pied, qui à dos d'âne ou de mulet, qui à cheval, qui en chariot, on allait communier à Olympie. Riches, pauvres, marchands ambulants, artisans, boutiquiers, poètes, sculpteurs, architectes envahissaient le site, installaient des étales, dressaient des tentes, construisaient des huttes. Seuls les membres des délégations officielles des cités, les Théores, étaient logées dans le Léonidaïon. A l'aube du premier jour des concours plus une seule place n'était disponible d'où l'on puisse suivre les épreuves. 


Remonter Préparation Site Déroulement Femmes athlètes

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : 04/12/2012