Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Distinctions

 

06/04/2011

M. Pamboukis décoré de l’Ordre de la Légion d’Honneur

Le ministre d’Etat, Haris Pamboukis, a reçu mardi soir de l’ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, les insignes de Commandeur de l’Ordre de la Légion d’Honneur, lors d’une cérémonie à la Résidence de France.

16/02/2011

M. Farnaud remet les insignes de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur à M. Lavidas

L’ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, a remis les insignes de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur à Thanassis Lavidas, lors d'une cérémonie mardi dans les salons de la Résidence de France.

Cette cérémonie rend hommage à un pilier du monde économique, dont l’action a su promouvoir le dialogue entre les peuples et une coopération à travers tout le bassin méditerranéen et, plus particulièrement, entre la Grèce et la France.

La cérémonie a eu lieu devant la famille et de nombreux amis du récipiendaire, du monde des scientifiques, des affaires et de la politique.

14/01/2011

Le ministre d'Etat M. Pamboukis à Paris pour des contacts avec des sociétés françaises

M. Pamboukis effectue cette visite pour décerner, au nom du président de la République hellénique, Carolos Papoulias, la médaille de Haut commandeur de l'Ordre du Phénix, à Claude Guéant, SG de la Présidence de la République française.

Dans des déclarations à l’ANA-MPA, l’ambassadeur de Grèce en France, Constantin Chalastanis, relève que la Grèce veut exprimer avec la remise de cette haute distinction, sa reconnaissance “pour le soutien précieux et constant de M. Guéant dans les questions nationales, mais aussi dans les moments difficiles que traverse notre pays en raison de la crise économique”.

Le geste du président grec de l’honorer marque la reconnaissance de la Grèce en la personne de l’officiel français, qui a prouvé dans le cadre de ses fonctions être à l'écoute et a manifesté sa volonté d'aider la Grèce dans toute une série de questions majeures (FYROM, Chypre, mécanisme de soutien économique de l'UE, immigration).

04/10/2010

Son Excellence, l’Ambassadeur de France en Grèce, a remis, au nom du Ministre de la Culture et de la Communication, les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Monsieur Yorgos Archimandritis, le lundi 4 octobre 2010, à  la Résidence de France pour sa contribution au rayonnement de la culture en France et dans le monde.

Ecrivain, critique littéraire et journaliste, il a publié plusieurs essais et réalisé de grands entretiens avec des personnalités internationales du monde de la culture et des arts (Le Monde, To Vima), ainsi que plusieurs documentaires radiophoniques pour France Culture et la Radio Nationale Grecque (ERA3).

Le livre « Mot à Mot » qu’il co-signe avec Danielle Mitterrand est paru le 28 janvier 2010 aux Editions du Cherche-Midi. La version française de son livre « Mikis Théodorakis par lui-même » (Ellinika Grammata, 2007) paraîtra aux Editions Actes Sud en mars 2011.

Docteur en Littérature Comparée (Paris IV-Sorbonne), il est l’auteur de la thèse : « Le Mythe d’Orphée dans le Cinéma et le Théâtre du XXe siècle ».

A organisé de grandes manifestations culturelles dont la célébration du 110ème anniversaire de la Renaissance des Jeux Olympiques à la Sorbonne en 2004 et le concert en hommage à Mikis Théodorakis en 2006 au Théâtre du Châtelet.  

En 2008 il a été nommé Ambassadeur Culturel de la Grèce pour la Présidence Française de l’Union Européenne. 

24/09/2010

La France décore Alekos Fassianos 

Le célèbre peintre grec, Alekos Fassianos, a été décoré le 20 septembre, au rang d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, par l’Ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, en reconnaissance de son oeuvre artistique. A propos de cette distinction honorifique, le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, a adressé une lettre à l’artiste, dans laquelle il a souligné l’impact de sa création sur la civilisation européenne. Né à Athènes en 1935, Fassianos a fait des études à l'Académie des Beaux-arts d'Athènes et à Paris et il est actuellement considéré comme l’un des artistes grecs les plus reconnus en Grèce et à l’étranger.

24/06/2010

Le gouvernement français décore le chef d'état-major des forces armées grecques, le général Yagos

Le chef d'état-major des forces armées grecques, le général Ioannis Yagos, s'est vu remettre les insignes de Commandeur de l'Ordre national du Mérite par l'ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, sur recommandation du président de la République française, Nicolas Sarkozy, en reconnaissance de sa contribution dans le resserrement de la coopération entre les forces armées des deux pays.

Cette cérémonie a eu lieu à l'ambassade de France mardi soir, en présence des chefs d'état-major des trois armes.

14/04/2010

L'ambassadeur de France en Grèce M. Farnaud décerne la Légion d'honneur à Mme Bakoyannis

L'ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, a décerné lundi soir lors d'une cérémonie organisée à l'ambassade de France à Athènes les insignes de Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur à l'ex-ministre des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, au nom de la République française.

Dans son discours, Mme Bakoyannis a évoqué la récente décision de l'UE d'accorder son soutien à la Grèce, soulignant "qu'aujourd'hui, au terme de longs mois de concertations -voire d'hésitations de la part de certains pays membres-, l'Europe a prouvé à nouveau, en décidant d'aider la Grèce de façon très claire, que nous appartenons à une famille capable de fonctionner de façon collective".

"A ceux qui disent qu'il a fallu excessivement beaucoup de temps pour parvenir à cette décision, il n'y a qu'une seule réponse: c'est ça la +méthode communautaire+. Toutes les décisions grandes ou difficiles en Europe, y compris le traité de Lisbonne, ont été le résultat d'un compromis. Et je voudrais remercier la France pour cette aide déterminante qu'elle a offerte à mon pays, dans ce cas aussi", a souligné Mme Bakoyannis.

16/09/2009

Le gouvernement français récompense le vice-recteur de l'Université Aristote de Thessalonique

Le gouvernement français a tenu à récompenser le vice-recteur de l'Université Aristote de Thessalonique, Athanassia Tsatsakou, pour sa contribution aux lettres françaises.

Lors d'une cérémonie mercredi 16 septembre, elle recevra à la résidence du consul général de Thessalonique, Christian Thimonier, les Palmes académiques.

Mme Tsatsakou, qui est professeur aussi de langue et littérature françaises et a enseigné pendant 42 ans la culture française aux étudiants, a eu par ailleurs de nombreuses activités au cours de sa carrière afin de promouvoir la francophonie par des échanges d'universitaires et enseignants notamment.

30/07/2009

Michel Legrand en Chalcidique pour le Sani Festival

Le musicien français de renommée mondiale, Michel Legrand, se produira samedi sur la colline de Sani en Chalcidique et sera accompagné par l'interprète, Alison Moyet, dans le cadre du Sani Festival.

Avant le concert, la directrice du Festival du Cinéma de Thessalonique, Despina Mouzakis, remettra à Michel Legrand le prix "Alexandre d'Or". Cette manifestation est organisée dans le cadre d'un hommage cinématographique "Music on Film vs Film on Music", qui inclut également la projection de trois films français dont la musique a été composée par Michel Legrand.

25/07/2009

Interview télévisée de Valéry Giscard d'Estaing

L'ancien président de la République française, Valéry Giscard d'Estaing, a donné une interview exclusive à la chaîne publique de télévision "Vouli" (Parlement), vendredi à l'occasion de sa visite en Grèce, au cours de laquelle il a reçu jeudi le prix 2009 de la Fondation du Parlement hellénique pour le Parlementarisme et la Démocratie.

Dans cette interview à Alexia Koulouri, M. D'Estaing se réfère en particulier à ses liens avec la Grèce et avec Constantin Caramanlis, à l'enseignement de la langue et de la culture grecques, à l'alliance France-Grèce ainsi qu'aux problèmes de l'Europe d'aujourd'hui.

Notons que, comme l'a aussi indiqué M. Valéry Giscard d'Estaing, le prix 2008 du Parlement grec avait été décerné à l'académicienne, Jacqueline de Romilly.

24/07/2009

La Grèce célèbre le 35e anniversaire du rétablissement de la Démocratie

Un des moments-phare du 35e anniversaire du rétablissement de la démocratie, après les années de la Junte des Colonels, a été la remise de la plus haute distinction le prix 2009 "Pour le Parlementarisme et la Démocratie" à l'ancien chef de l'Etat français, Valéry Giscard d'Estaing, lors d'une cérémonie jeudi au Parlement à laquelle assistaient le premier ministre, Costas Caramanlis, des ministres, députés, représentants des arts et des lettres.

Dans son allocution, le président du Parlement, Dimitris Sioufas, a fait l'éloge de l'homme politique français, le qualifiant aussi de "visionnaire de l'Europe, allié de la Grèce, philhellène et défendeur du slogan "Grèce-France-Alliance", citant les heures difficiles de la Grèce en 1974 mais le soutien de M. D'Estaing à l'entrée de la Grèce dans la CEE.

Prenant la parole à son tour, M. Giscard d'Estaing a souligné que "son philhellénisme est un effet naturel, résultat de l'éducation classique que recevait les jeunes lycéens de ma génération jusqu'à la dernière guerre", ajoutant que "l'hellénisme a contribué aussi à la formation de notre culture. Par l'oeuvre extraordinaire de vos auteurs tragiques, réalisée en une courte période de soixante dix ans, comme l'a montré le premier titulaire de votre prix, mon éminente consœur de l'Académie française, Jacqueline de Romilly, l'hellénisme continue de fournir ses thèmes à l'ensemble des scènes théâtrales du monde".

Selon M. Giscard d'Estaing, "le prix qui lui a été remis concerne également l'élan démocratique qui s'est exprimé pour la première fois à quelques centaines de mètres d'ici, sur l'Agora d'Athènes, au Vème siècle avant notre ère et qui concernait moins l'exercice du pouvoir lui-même que le droit de s'exprimer sur les décisions du pouvoir".

17/03/2009

Décoration de l'actrice Mimi Denissi

L’ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, remettra les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur à Mimi Denissi, le mardi 17 mars, dans les salons de la Résidence de France.

Cette décoration rend hommage à une comédienne de renom, francophone et francophile, dont l’action artistique a contribué au rayonnement de la culture française en Grèce, selon un communiqué de l'ambassade de France à Athènes.

La cérémonie se déroulera devant de nombreux amis de la récipiendaire, du monde politique, académique et culturel.

06/11/2008

Sioufas décerne un prix à l'académicienne, Jacqueline de Romilly

Le président du Parlement, Dimitris Sioufas, a décerné à l'académicienne française, Jacqueline de Romilly, qu'il a qualifié de Grecque par l'esprit et l'âme, le prix de la Fondation du Parlement pour le Parlementarisme et la Démocratie qui est remis pour la première fois, ayant été institutionnalisé lors de la réunion du conseil d'administration de la Fondation le 16 janvier 2008.

Ce prix, que M. Sioufas a remis à Mme de Romilly mercredi dans les bureaux de l'ambassade de Grèce à Bruxelles, sera décerné tous les ans à une personnalité internationale pour sa contribution à l"Hellénisme et ses valeurs à travers le temps.

23/10/2008

Distinction honorifique pour la directrice du Centre national du Livre, Catherine Vélissaris

L'ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, remettra dans la soirée de mercredi les insignes de Chevalier dans l'Ordre national du Mérite, au nom du Président de la République française, à Catherine Velissaris, directrice du Centre national du Livre (EKEBI).

Mme Velissaris avait précédemment créé le Centre européen de traduction littéraire (EKEMEL).

21/10/2008

La Légion d'honneur pour l'économiste Maria Negroponti-Delivani

L'économiste, Maria Negroponti-Délivani, recteur de l'université de Macédoine et première femme recteur de Grèce sera fait chevalier de la Légion d'honneur de la République française par l'ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, lors d'une réception le 24 novembre à l'ambassade de France, en présence du Président de l'Institut CEDIMES (Réseau francophone international des Centres de Recherches en économie et gestion), Pr. Claude Albagli, du président et du vice-président de l'université Valahia de Roumanie et d'autres personnalités.

Mme Négroponti-Delivani est la première grecque scientifique à être décorée de la Légion d'honneur.

16/10/2008

L'ambassadeur de France en Grèce remet les insignes de Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur à Mme Angelopoulou-Daskalaki

Au nom du président français Nicolas Sarkozy, l'ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, a décerné les insignes de Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur à la présidente du Comité d'organisation des JO d'Athènes de 2004, Gianna Angelopoulou-Daskalaki.

M. Farnaud a rendu hommage à cette personnalité ayant avec beaucoup de tempérament et de passion servi sa patrie, et qui a su mettre en avant autant qu'elle a pu la francophonie en tant que présidente du Comité d'organisation des JO.

De nombreuses personnalités avaient été invitées mercredi soir à cette cérémonie à la résidence de l'ambassadeur de France, parmi lesquelles le ministre de l'Intérieur, M. Pavlopoulos, le secrétaire d'Etat aux Finances, M. Papathanassiou, des anciens ministres du PASOK, MM. Pangalos, Efthymiou.

01/10/2008

Le président français Nicolas Sarkozy remet le prix Turing 2007 à Joseph Sifakis

Le président français, Nicolas Sarkozy, a remis mardi lors d'une cérémonie à l'Elysée le prix "Turing 2007" au chercheur d'origine grecque, Joseph Sifakis, un prix reconnu depuis sa fondation en 1966 comme l'équivalent du prix Nobel pour les sciences de l'informatique.

Joseph Sifakis est directeur de recherches au CNRS et le fondateur du laboratoire Verimag à Grenoble. Il est titulaire de la chaire industrielle Schneider-INRIA depuis le 1er septembre 2008. Il est ingénieur électricien de l'Ecole polytechnique d'Athènes et docteur en informatique de l'Université de Grenoble.

Edmund Clarke (Carnegie Mellon University) et Allen Emerson (Université du Texas à Austin) sont également lauréats de ce prix 2007.

18/09/2008

Dora Bakoyannis remet la médaille de l'Ordre du Phénix à trois académiciens français

Le ministre des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, a remis la médaille du Commandeur de l'Ordre du Phénix à trois académiciens français de la part du président de la République, Carolos Papoulias, au cours d'une cérémonie organisée mercredi à l'ambassade de Grèce à Paris.

François Terrié, agrégé de droit privé, docteur en droit et licencié ès lettres, président de l'Académie pour 2008, Michel Albert, élu secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques, ainsi que Gabriel Marie Joseph Anselme de Broglie, élu en 1997 à l'Académie des sciences morales et politiques, en 2001 à l'Académie française et chancelier de l'Institut en décembre 2005 ont reçu les distinctions des mains de Mme Bakoyannis.

Le ministre des AE a évoqué la contribution des trois académiciens à la connaissance de l'esprit et de la civilisation hellénique, qui "est exprimée par trois valeurs fondamentales et communes aux deux pays : la démocratie, la paix et la coexistence harmonieuse des peuples". "Cette culture qui unit la Grèce et la France crée notre identité", a-t-elle souligné tout en remerciant les académiciens pour leur oeuvre "à travers laquelle ils ont promu les idéaux de la civilisation qui a ses racines dans la Grèce classique et qui parallèlement détermine la Grèce d'aujourd'hui".

Mme Bakoyannis assistera par ailleurs à la conférence UE-Asie centrale organisée par la présidence française et dont les travaux débuteront jeudi dans les bâtiments de l'OCDE. Le programme du ministre prévoit des rencontres bilatérales avec ses homologues des pays d'Asie centrale.

16/07/2008

Georges Anastassopoulos décoré des insignes d'officier de la Légion d'honneur

Les insignes d'Officier de la Légion d'honneur ont été remis par la République française au président de la Conférence générale de l'UNESCO et représentant permanent de la Grèce à l'Organisation, l'ambassadeur Georges Anastassopoulos, en reconnaissance de ses services à la présidence de la Conférence générale de l'UNESCO, entre autres hautes distinctions décernées à l'occasion de la Fête nationale française du 14 juillet.

06/05/2008

Prosper Weil, un juriste français, membre de l'Académie d'Athènes

L'Académie d'Athènes accueillera parmi ses nouveaux membres mardi 6 mai à 20h le professeur Prosper Weil, un juriste français, professeur émérite de l'Université de droit Paris II Panthéon-Assas, membre de l'Institut de France et également arbitre international et conseil devant la CIJ de La Haye.

M. Weil, qui prononcera un discours en français et traduit pour le public grec sur le thème "Le changement et la permanence du droit international", sera réceptionné par le président de l'Académie d'Athènes, Constantin Drakatos, et l'académicien Epaminondas Spiliotopoulos.

17/04/2008

Hélène Ahrweiler honorée par la ville de Kalamata

La présidente de l'Université de l'Europe, Hélène Glykatsi-Ahrweiler, recevra vendredi à Kalamata en présence de nombreux officiels le prix ''de la pensée sociologico-politique Panagiotis Fotéas'' pour son livre ''culture et hellénisme-Approches''. Ce prix a été créé pour les 10 ans de la mort du premier préfet élu de Messinie, Panagiotis Fotéas.

10/04/2008

Patrice Chéreau recevra le 12ème Prix Europe pour le Théâtre à Thessalonique

Le cinéaste et homme de théâtre français, Patrice Chéreau, sera à l'honneur cette année et recevra le prix Europe pour le Théâtre pour l'ensemble de son oeuvre dans le cadre des manifestations qui débuteront jeudi à Thessalonique pour se clôturer dimanche.

Le prix Europe a été créé en 1986 et constituait, il y a 21 ans, un programme pilote de la Commission européenne, reconnu par le Parlement et le Conseil comme une «organisation d'intérêt culturel européen ». Plus qu'une simple distinction, ce prix est l'occasion de rencontres, de débats, de démonstrations, de lectures, de projections vidéo et de spectacles. Un festival se tient, quatre jours durant, qui réunit des artistes et des responsables venus de tous les horizons autour de l'artiste primé.

Le 10ème Prix "Nouvelles réalités au théâtre" sera partagé par la chorégraphe allemande, Sasha Waltz, le metteur en scène polonais, Krzysztof Varlikovski et le groupe allemand "Rimini Protokoll" qui expérimentent des représentations théâtrales.

21/03/2008

La Grèce remercie les pompiers français pour leur aide

L'ambassadeur de Grèce en France, Dimitris Paraskevopoulos, a offert jeudi lors d'une cérémonie à l'ambassade de Grèce à Paris une médaille et un ''diplôme honorifique'' au nom du président de la République hellénique aux 69 pompiers français ''en reconnaissance de leur précieuse contribution dans la lutte contre les incendies d'août 2007''.

M. Paraskevopoulos a rappelé que ''la France fut le premier pays à envoyer de l'aide sur ordre immédiat et personnel du président de la République français, Nicolas Sarkozy'' ajoutant que ''cette initiative et sa rapidité d'exécution symbolise les relations particulières qui unissent les deux pays et leurs peuples''.

Le chef des pilotes de l'escadron de Canadair ''Marignane'', Olivier Le Chevalier a déclaré que ''la situation en Grèce était très difficile malgré notre expérience, car c'est la première fois que nous avons dû voler 30-40 minutes continuellement au-dessus des flammes'' et loué l'accueil de la population et du gouvernement grec, tout en concluant que ''nous avons eu une première idée de ce que pourrait être une future force européenne de lutte contre les catastrophes, car, pour la première fois, des pilotes grecs, italiens, français, croates, russes et espagnols ont travaillé ensemble malgré des appareils de type différent''.

19/03/2008

Dimitris Sioufas fait Commandeur de la Légion d'Honneur

Le président du Parlement, Dimitris Sioufas, a été fait lundi Commandeur de la Légion d'Honneur lors d'une cérémonie à l'ambassade de France à Athènes. Les insignes de Commandeur lui ont été remises au nom du président de la République, Nicolas Sarkozy, par le Général d'Armée et Grand Chancelier de la Légion d'Honneur, Jean-Pierre Kelche, de passage à Athènes.

13/02/2008

L'écrivain Georges Veltsos recevra les insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres

L'ambassadeur de France, Christophe Farnaud, remettra les insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres à l'écrivain, Georges Veltsos, jeudi 14 février dans les salons de l'ambassade.

Hommage à un grand penseur, à la fois universitaire spécialisé en sociologie et en communication, mais aussi romancier, poète, homme du théâtre et, à la fois personnalité entretenant une forte relation avec la France, cette cérémonie sera suivie d'une réception en présence des amis du récipiendaire et de nombreuses personnalités du monde politique, économique, scientifique et culturel.

19/12/2007

Le président du Parlement reçoit la Grande Croix de la Légion d'honneur

Le président de la République, Carolos Papoulias, a remis mardi au président du Parlement, Dimitris Sioufas, la Grande Croix de la Légion d'honneur, lors d'une cérémonie au Palais présidentiel en présence de nombreuses personnalités politiques et de la famille de l'ancien ministre du Développement.

Cette haute décoration, comme l'a expliqué M. Papoulias, récompense M. Sioufas pour tout ce qu'il a accompli tout au long de sa carrière politique, et tout dernièrement pour sa contribution à mener à bien un projet resté longtemps inachevé, à savoir l'oléoduc Bourgas-Alexandroupolis.

29/10/2007

Vassilis Alexakis reçoit le Grand prix 2007 du roman de l'Académie française

Le Grand prix du roman de l'Académie française 2007 a été attribué jeudi à Vassilis Alexakis pour son livre "Ap. J-C", a annoncé le secrétaire perpétuel Hélène Carrère d'Encausse.

V. Alexis a obtenu 12 voix au second tour de scrutin, contre 6 a Christophe Donner et 5 à Jean Perol.

Ce roman raconte les aventures d'un jeune historien faisant une recherche auprès des moines du mont Athos pour constater leur degré de sainteté, mêlant comme le dit l'auteur l'Antiquité à la philosophie d'une part et Byzance et l'orthodoxie d'autre part.

Vassilis Alexakis, qui est né à Santorin en 1943, a étudié le journalisme à Lille; il est aussi dessinateur et manie le français à tel point que son premier roman en 1974 est écrit en français, alors que sur l'ensemble de son oeuvre (quelque 20 romans), il passe d'une langue à l'autre. En 1995, il reçoit le prix Medicis pour son ouvrage "Langue maternelle".

22/10/2007

Costas Mavrias, président du Conseil scientifique du Parlement grec, reçoit la Légion d’honneur

L’ambassadeur de France en Grèce, Christophe Farnaud, remettra lundi les insignes de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur à Costas Mavrias, président du Conseil scientifique du Parlement grec.

Professeur de Droit constitutionnel, M. Mavrias a été président de nombreuses commissions législatives auprès de différents ministères. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en grec et en français.

La cérémonie officielle dans les salons de la Résidence de France sera suivie d’une réception devant des amis du récipiendaire.

27/03/2007

Theodorakis Honoured by France 

French Culture Minister Renaud Donnedieu de Vabres bestowed on composer Mikis Theodorakis the medal of the Legion on Honour, at an event held at the French Embassy in Athens on Monday. De Vabres spoke about Theodorakis’ fight against the military dictatorship in Greece (1967-1974), and about France which stood at his side during all his major ordeals. 

Message de félicitations du premier ministre à Mikis Theodorakis décoré des insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’honneur

Le premier ministre, Costas Caramanlis, a adressé une lettre de félicitations au compositeur Mikis Theodorakis, décoré lundi des insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’honneur par le ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, lors d’une cérémonie à l’ambassade de France en Grèce.

"Je souhaite te féliciter pour cette nouvelle distinction, les insignes de la Légion d’honneur du gouvernement français, qui vient s’ajouter à une série de titres d’honneur pour ta musique et ton oeuvre, lesquelles demeurent éternelles et mondiales", a souligné M. Caramanlis, concluant que "notre amour et notre reconnaissance de tous pour ton importante contribution à la culture grecque contemporaine te sont acquises".

Mikis Theodorakis décoré des insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’honneur

Le célèbre compositeur Mikis Theodorakis a été décoré lundi des insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’honneur par le ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, au nom du président français, Jacques Chirac, lors d’une cérémonie à l’ambassade de France en Grèce.

Dans son allocution, M. Donnedieu de Vabres a rappelé notamment les luttes du compositeur pour la liberté et contre le fascisme pendant la dictature des Colonels, la France se tenant toujours aux côtés du peuple grec dans les moments d’épreuves, le ministre se félicitant de célébrer aujourd’hui la puissance de la culture. La culture, a souligné M. Donnedieu de Vabres, a toujours été pour vous une lutte contre les dictatures, contre l’avilissement de l’homme, le conformisme. La Culture est une résistance, vos chants étant devenus des hymnes pour tous les amoureux de liberté.

Pour sa part, M. Theodorakis s’est dit profondément ému et a adressé ses chaleureux remerciements au président Chirac, exprimant sa reconnaissance d’être honoré. "C’est un très grand honneur pour moi, mais aussi mon amour et mon admiration pour le peuple français sont grands, et plus grande encore est ma reconnaissance et celle de ma famille pour l’accueil de la France pendant les heures difficiles de la dictature militaire".

Rappelant par ailleurs son amitié avec François Mitterrand, l’admiration qu’il avait pour la culture, une initiative en 1988 n’ayant pas abouti de réunir à Delphes les dirigeants européens - où François Mitterrand et Andréas Papandréou auraient été les rapporteurs -, M. Theodorakis a proposé la tenue d’un congrès paneuropéen avec la participation d’hommes politiques et d’intellectuels pour contrebalancer le poids de ce qu’il a appelé "l’invasion de la sous-culture américaine".

Etaient présents à cette cérémonie le ministre de la Culture, Georges Voulgarakis, des Affaires étrangères, Dora Bakoyannis, de l’Egée, Aristotelis Pavlidis, des députés et personnalités des arts et des lettres.

M. Donnedieu de Vabres décore Nicos Aliagas

Le ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a remis lundi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres au journaliste et présentateur de télévision, Nicos Aliagas, qui fait carrière en France, au cours d'une cérémonie organisée à l'ambassade France à Athènes en présence du ministre grec de la Culture, Georges Voulgarakis, de députés et de personnalités du monde artistique et de la presse.

M. Donnedieu de Vabres a souligné à cette occasion que Nicos Aliagas a "placé son talent au service des relations entre la Grèce et la France et de la promotion de la francophonie".

22/03/2007

Remise des insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à Mikis Theodorakis

Le ministre français de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, remettra lundi les insignes de Commandeur dans l’Ordre de la Légion d’Honneur au grand compositeur, Mikis Theodorakis, lors d'une cérémonie à 16h30 dans les salons de la Résidence de France.

Hommage à une personnalité qui a marqué l’art et la culture du XXe siècle, en même temps que l’histoire de son pays, et qui reste marquée par sa forte relation avec la France, cette cérémonie sera suivie d’une réception en présence des amis du récipiendaire et de nombreuses personnalités du monde politique, économique, scientifique et culturel.

Plus tôt, à 13h, M. Donnedieu de Vabres remettra les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Nikos Aliagas, journaliste.

Selon un communiqué de l'ambassade mercredi, cette cérémonie rend hommage à un journaliste et homme de médias qui a mis tout son talent au service de la relation franco-hellénique et de la promotion de la francophonie en Grèce. Elle sera suivie d’une réception en présence des amis du récipiendaire et de nombreuses personnalités du monde journalistique et artistique.

09/03/2007

Le président de l'UEFA Michel Platini médaillé de la Ville d'Athènes

Michel Platini, nouveau président de l'UEFA, s'est vu décerner la médaille de la Ville d'Athènes par le maire, Nikitas Kaklamanis, pour sa contribution au football et aux sports en général.

Après les éloges du maire d'Athènes, reprenant les grands faits de la carrière du grand champion, M. Platini a pris la parole pour remercier en particulier la ville d'Athènes d'accueillir au Stade olympique la finale de la Ligue des Champions.

Etaient présents à cette cérémonie le secrétaire d'Etat aux Sports, Georges Orfanos, le SG, Stavros Douvis, les présidents des associations sportives, de grandes personnalités sportives et élus locaux.

Par ailleurs, M. Platini a présenté le ballon officiel de la finale de l'UEFA 2007, qui se déroulera à Athènes le 23 mai. Le concept repose sur le logo vedette de l'UEFA Champions League et les couleurs blanche et bleue représentent le drapeau national grec. Le sélectionneur de Grèce, Otto Rehhagel était également présent à cette cérémonie spéciale.

25/10/2006

Marianna Vardinoyannis décorée mardi de la Légion d’Honneur

L'ambassadeur de France en Grèce, Bruno Delaye, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur à Marianna Vardinoyannis, afin de rendre hommage à ses nombreux combats, en qualité notamment d’ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO et de présidente de l’Association "Elpida" et de la Fondation pour l’Enfance et la Famille, lors d'une cérémonie officielle mardi soir dans les salons de la Résidence.

Mme Vardinoyannis mène en effet à l'échelle nationale et internationale une activité intense, à caractère humanitaire et caritatif, tout particulièrement dans le domaine de la protection de l'enfance, alors qu’elle contribue parallèlement à la promotion des droits de la femme et à la préservation du patrimoine culturel mondial.

Dans une conférence de presse à la mi-journée en compagnie de M. Delaye, Mme Vardinoyannis s'est déclarée honorée de recevoir cette haute distinction de l'Etat français, laquelle "accroît ma responsabilité envers tout ce que j’ai entrepris, pas seulement en Grèce, mais aussi en collaboration avec des personnalités éminentes de votre pays".

"J’ai collaboré avec beaucoup d’entre vous et vous avez considérablement contribué aux efforts que j’ai réalisés à travers l’UNESCO, l’Association Elpida et la Fondation pour l’Enfant et pour la Famille, ainsi que par ma participation à divers organismes internationaux. Cette distinction, qui constitue une des plus grandes institutions historiques d’Europe, ne représente pas pour moi une récompense, mais une obligation et un engagement plus fort à poursuivre mon action, une action qui se fonde sur ma conception d’un monde meilleur pour les enfants, reposant sur des idéaux de solidarité et d’assistance vécus comme un choix personnel", a souligné Mme Vardinoyannis.

"La notion de solidarité sur laquelle se focalise mon action, en tant que fondement d’une civilisation qu’on peut dire synonyme d’humanisme, est profondément enracinée dans la conscience de la société française. C’est pourquoi cette décoration de la Légion d’honneur, par laquelle la France a honoré et reconnu les apports à la société, à la culture, à l’art et aux lettres, constitue une étape dans ma vie et dans mon action. Elle a une signification d’autant plus grande pour moi qu’une part de mon oeuvre m’a été inspirée par la culture française et par des personnes comme Madame Bernadette Chirac, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris, le professeur David Khayat, qui lutte contre le cancer, et Madame Αnne-Aymone Giscard d’Estaing, présidente de la Fondation pour l’Enfance.

Par la suite, Mme Vardinoyannis a donné un aperçu de son action dans le cadre de la Fondation Elpida pour sauver les enfants atteints de cancer, citant notamment la création de la Maison d’Accueil d’ELPIDA et son projet de construction de l’Hôpital d’oncologie pour enfants, le premier en Grèce.

"Par ailleurs, ma mission à l’UNESCO, en tant qu’Ambassadeur de bonne volonté, m’a donné l’occasion d’élargir encore davantage mes activités en faveur des enfants et rend ma relation avec la France encore plus forte. Ce n’est pas par hasard que le siège de cet organisme des Nations Unies, le gardien de la Culture, de l’Education et de la Science, se trouve à Paris, que je considère comme la capitale de l’esprit, de l’art et de la culture", a-t-elle ajouté.


page précédente

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mercredi 06 avril 2011