Accueil Actualités Communiqués Politique Etrangère Evénements culturels La Grèce en France Grèce Xenios Médias Olympisme Contactez-nous

Trêve Olympique

 


LA TRÊVE OLYMPIQUE


     Le sport pour la paix

  o o o o 

       Faire avancer le monde

       o o o o 

Un ancien concept pour le nouveau millénaire

 

Actions pour la Trêve

Un héritage pour la paix

Chronologie

La Fondation et le Centre

 


Olympic Truce

 The International Olympic Truce Centre (www.olympictruce.org), a non-governmental organisation included within the framework of the Olympic Movement, is pleased to announce a writing contest open to writers from all the countries of Southeastern Europe & Eastern Mediterranean. The deadline for the submission is September 30, 2007. Results will be announced in December 2007.

Ouverture à Olympie des travaux du Forum pour la Paix et la Trêve olympique

(ANA 18-05-2007)

Le Forum international du Sport pour la Paix et la Trêve olympique se tient depuis jeudi jusqu'à lundi 21 mai à l'Académie olympique internationale à Olympie (Péloponnèse) et est organisé pour la première fois par le ministère de la Culture, le Comité international olympique (CIO) et la Fondation internationale pour la Trêve olympique, avec la participation de nombreuses personnalités du monde entier.

Conformément à un accord entre le CIO et le Centre international pour la Trêve olympique, entre les Jeux olympiques d'hiver et les JO d'été auront lieu des réunions pour fixer l'ouverture des procédures du dépôt d'une résolution à l'ONU en vue des Jeux de l'année suivante.

Samedi 19 mai, sont attendues les allocutions sur le thème général "La Trêve, le dialogue et les sports dans les pays en conflit ou en période de post-conflit" du président du CIO, Jacques Rogge, du président du Comité olympique grec, Minos Kyriakou, du ministre du Développement touristique et vice-présidente de la Fondation internationale pour la Trêve olympique, Fani Palli-Petralia, et du maire d'Olympie, Georges Aïdonis.

MM. Voulgarakis et Rogge au Forum international pour la Paix et la Trêve olympique à Olympie

(ANA 21-05-2007)

Le ministre de la Culture, Georges Voulgarakis, et le président du CIO, Jacques Rogge, ont lancé samedi les travaux du Forum international pour la Paix et la Trêve olympique organisé dans les installations de l’Académie olympique internationale à Olympie.

"Le déroulement du Forum international du Sport pour la Paix et la Trêve olympique contribue à la résurgence de l’idée globale des Jeux olympiques, en ramenant aux devants de la scène la trêve et en insufflant ainsi une nouvelle perspective", a déclaré M. Voulgarakis, qui a fait une mention spéciale à la symbolique de la Trêve olympique dans la diffusion de la valeur de l’Olympisme.

"La Grèce a décidé qu’elle doit contribuer substantiellement, qu’elle doit insuffler un dynamisme supplémentaire dans l’effort commun pour consolider la paix, au-delà des idéaux dont sont porteurs les Jeux olympiques", a ajouté M. Voulgarakis, précisant un peu plus le rôle de la Grèce en faveur de la paix dans le monde.

Ont pris également la parole le ministre du Développement touristique, Fani Palli-Petralia, et le maire d’Olympie, Georges Aïdonis.

Entretien Papandréou-Rogge axé sur la Trêve olympique

Le président du PASOK, Georges Papandréou, et le président du CIO, Jacques Rogge, se sont entretenus dimanche à l’aéroport international "Eleftherios Vénizélos" d’Athènes.

Cette entrevue a donné lieu à un tour d’horizon des questions du Mouvement de la Trêve olympique, de l’organisation réussie des Jeux olympiques d’Athènes en 2004 et des préparatifs en cours pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008.

M. Rogge a invité officiellement M. Papandréou à assister aux JO de Pékin.

Forum on Olympic Truce  

The International Forum on Sport for Peace and the Olympic Truce began on Saturday and runs until today. Jointly organised by the Greek Government, the International Olympic Truce Centre, the International Olympic Academy and the Hellenic Olympic Committee the event is taking place in the ancient stadium of Olympia. The forum seeks to promote peace through sport and the Olympic ideal on a political as well as a grassroots level.


 

Symbole  

La Trêve olympique est symbolisée par la colombe de la paix avec, en arrière plan, la traditionnelle flamme olympique. Dans un monde encore déchiré par les guerres et la violence, la colombe de la paix représente l'un des idéaux et des défis du CIO : construire un monde pacifique et meilleur par le biais du sport. La flamme olympique a permis d'insuffler à tous les peuples de la terre la chaleur de l'amitié par le partage et la camaraderie. Dans le symbole, la flamme se compose d'éléments colorés effervescents - évoquant la liesse éprouvée lors de la célébration de l'esprit humain. Ces éléments symbolisent le rassemblement des peuples, sans distinction de race, pour le respect de la Trêve.



Historique

Dans la Grèce Antique, Ifitos, roi d’Elide, recherchant un moyen de mettre fin aux guerres qui, à l’époque, ravageaient le Péloponnèse, s’adresse à l’oracle de Delphes. Selon le mythe, Apollon répondit : « Ifitos et les Eliens doivent restaurer les concours sportifs » à Olympie comme une célébration de la paix. Ifitos procède alors à l’instauration des Jeux Olympiques et signe avec Lycurgue de Sparte et Cléosthène de Pisa l’accord de paix le plus durable de l’Histoire, la Trêve Olympique.

La tradition grecque sacrée de la "Trêve olympique" ou "Ekecheiria" voit ainsi le jour au VIIIe siècle avant J.-C. et devient la pierre angulaire des Jeux Olympiques. Au cours de la Trêve Olympique, du septième jour avant l’ouverture des Jeux jusqu’au septième jour suivant leur fin, tous les conflits cessaient, permettant ainsi aux athlètes, aux artistes, à leur famille et aux spectateurs, ainsi qu’aux pèlerins ordinaires de se rendre à Olympie, de participer aux Jeux et de retourner dans leurs foyers en sécurité. Alors que l'ouverture des Jeux Olympiques approchait, la trêve sacrée était proclamée et annoncée par les citoyens d'Elis qui voyageaient à travers le monde grec pour diffuser ce message. Pendant douze siècles, la Trêve Olympique est observée. La noble compétition et une coexistence harmonieuse sont célébrées à Olympie.

A l’aube du XXIe siècle, la Trêve Olympique invite à nouveau l’Humanité à déposer les armes et à œuvrer pour bâtir les fondements de la paix, du respect mutuel, de la compréhension et de la réconciliation.

Prenant en compte la nouvelle réalité politique dans laquelle le sport et les Jeux Olympiques s'inscrivent, le Comité International Olympique (CIO) a décidé de faire revivre la tradition de la Trêve olympique pour préserver, dans la mesure du possible, les intérêts des athlètes et du sport en général et pour contribuer à la recherche de solutions pacifiques et diplomatiques aux conflits qui sévissent dans le monde.

Par ce concept global et symbolique, le CIO a pour but de  susciter une prise de conscience et encourager les dirigeants politiques à oeuvrer en faveur de la paix; mobiliser la jeunesse pour la promotion des idéaux olympiques ;  établir des contacts entre des communautés en conflit ; fournir une aide humanitaire aux pays en guerre; Et plus généralement de créer des occasions de dialogue, de réconciliation et de résolution des conflits. Les initiatives du CIO en faveur de la Trêve olympique s'étendent au-delà de la période des Jeux Olympiques et ont conduit à la mise en oeuvre d'une série d'activités en faveur de la paix par le biais des Comités Nationaux Olympiques.


« Puisse la Trêve Olympique, inspirée de la tradition grecque ancienne d’Ekecheiria, servir à promouvoir le dialogue, la réconciliation et la recherche de solutions durables à tous ces conflits qui détruisent la paix dans le monde » 

Juan Antonio Samaranch

 Président du CIO

«Nous désirons et avons l’intention de soutenir l’effort de redonner vie à l’ancienne tradition de la Trêve Olympique ; nous serons ainsi en mesure de contribuer à la réalisation des objectifs de la Charte Olympique mais aussi ceux formulés dans les résolutions des Nations Unies.»

Costas Simitis

Ex-premier ministre de la Grèce

 

« Les idéaux olympiques sont proches des idéaux de paix et de compréhension entre les nations et les peuples que poursuivent les Nations Unies….J’appelle toutes les nations à observer la Trêve Olympique. Je suis convaincu qu’en respectant cette Trêve et en oeuvrant aux côtés du Comité International Olympique à la promotion de l’idéal olympique, nous attirerons l’attention du monde sur ce que l’humanité peut faire au nom de l’entente internationale. »

Kofi Annan

Ancien Secrétaire général des Nations Unies

 


« Parvenir à une Trêve durant les Jeux Olympiques constituerait une petite révolution dans les affaires internationales. Cela éduquerait les générations futures sur l’importance de la tolérance et de la négociation comme moyen de résolution des conflits. La ville hôte des Jeux ou, encore mieux, l’ancienne Olympie, deviendrait, durant cette période, le point de rencontre des parties adverses. Des institutions et des groupes de la société civile du monde entier pourraient participer à cette campagne pour la paix.»

Georges Papandreou

Ex-ministre des Affaires étrangères de la Grèce

 


Accueil ] Actions ] Héritage ] Chronologie ] Institutions ]

 

 

Envoyez un courrier électronique à grinfoamb.paris@wanadoo.fr pour toute question 

ou remarque concernant ce site Web 

Copyright ©Ambassade de Grèce - Bureau de Presse et de Communication, Paris, 1999

Conception : Georges Bounas - Réalisation : Marie Schoina

Dernière modification : mardi 04 décembre 2012